Motorsport

Quatre Peugeot en embuscade

A l’issue de la première étape

Recherche

Par Franck D.

21 janvier 2010 - 22:19
Quatre Peugeot en embuscade

A l’issue de la première étape du 78ème Rallye Monte-Carlo, quatre Peugeot 207 Super 2000 sont groupées entre la deuxième et la huitième position. Tenant du titre IRC, l’Irlandais Kris Meeke avoue être tout surpris par son premier accessit.

« Pour moi, cette journée promettait d’être la plus difficile. Je n’étais jamais venu dans ce coin de l’Ardèche et je ne connaissais rien du tracé de ces deux « monuments » que sont Burzet et St-Pierreville – Antraigues. La neige présente lors des reconnaissances avait disparu pour la course et mes notes étaient loin d’être parfaites. C’est pourquoi j’étais bien décidé à ne prendre aucun risque. J’ai respecté à la lettre ma stratégie, mais les circonstances font que je suis nettement mieux classé que je n’aurais jamais osé l’espérer. C’est de bonne augure pour la suite. » Pendant la plus grande partie de l’étape, les premières Peugeot classées ont été celles de Sébastien Ogier et de Stéphane Sarrazin. Les deux Français étaient respectivement deuxième et troisième avant de souffrir d’un manque certain de réussite. Lors du deuxième passage dans Burzet, un contact avec un mur de neige faisait perdre 2’ au premier. Un peu plus tard, le second devait s’arrêter pour effectuer un changement de roue à la suite d’une crevaison. De loin le plus rapide dans la dernière spéciale du jour, Ogier réussit néanmoins à terminer la journée en cinquième position.

« Je suis nettement mieux classé qu’il y a douze mois, au même moment du rallye », se console le vainqueur de l’édition 2009. « Au Monte-Carlo, les écarts ont nettement moins de signification que partout ailleurs. J’ai perdu du temps, mais je garde mes chances de vaincre. » Ces divers ennuis ont profité à Bruno Magalhaes. Alors qu’il dispute pour la première fois l’épreuve, le Portugais occupe une probante sixième place après une course exemplaire de régularité. Le Rallye Monte-Carlo n’en est qu’au début de son déroulement. Ce jeudi, la boucle de St. Bonnet-le- Froid réservera, comme d’habitude, son lot de surprises. Vendredi, les rescapés prendront la route de Monaco avant de se départager définitivement lors de la célèbre « Nuit du Turini ».

keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less