Motorsport

Peugeot épate son monde au Mans

Avec un quarté provisoire

Recherche

Par Franck D.

10 juin 2010 - 08:46
Peugeot épate son monde au Mans

La 78e édition des 24 Heures du Mans débute de la meilleure des façons pour le Team Peugeot Total. Après avoir dominé la séance d’essais libres, Peugeot s’empare de la pole position provisoire grâce à Sébastien Bourdais, auteur d’un tour en 3’19’’711. Les quatre Peugeot 908 HDi FAP occupent ce soir les quatre premières positions.

Essais libres : Quatre Peugeot en tête

Elancées dans l’unique séance d’essais libres, les trois Peugeot 908 HDi FAP ont déroulé un intense programme de travail. Très vite, les 9 pilotes du Team Peugeot Total ont retrouvé leurs marques sur le tracé sarthois et les réglages adaptés leur permettant d’emblée de se hisser au sommet du classement. Les conditions de piste étaient parfaites lors de ces quatre heures de séance avec un seul incident rencontré pour les Peugeot, une crevaison à l’avant droit pour la N°3.

Au terme de ces premières heures de roulage, quatre Peugeot monopolisaient les quatre premières positions avec déjà la N°2 aux mains de Franck Montagny (3’20’’034) plus rapide que la pole position décrochée en 2009 par Sarrazin (3’22’’888).

Première séance qualificative : Sébastien Bourdais en pole provisoire

La pluie est attendue jeudi, la stratégie adoptée par le Team Peugeot Total était donc de se lancer à la chasse au chrono dès ce premier soir de qualifications. Alexander Wurz (N°1), Stéphane Sarrazin (N°2) et Sébastien Bourdais (N°3) étaient désignés pour qualifier les voitures.

Cette séance d’essais qualificatifs était interrompue à deux reprises par divers incidents. Par conséquent, les pilotes Peugeot Sport composaient avec un fort trafic en piste.

Lorsque le drapeau vert était de nouveau brandi, à l’approche de la dernière demi-heure, Sébastien Bourdais lançait l’offensive. Le Manceau s’emparait de la pole position provisoire en 3’19’’711, devant Alexander Wurz et Stéphane Sarrazin, qui amélioraient également.

La dernière tentative de chaque pilote ne faisait pas évoluer les positions. Sébastien Bourdais s’emparait ainsi de la pole position provisoire, devant ses équipiers Alexander Wurz et Stéphane Sarrazin. Le 4e chrono signé par Nicolas Lapierre sur la 908 Oreca complète le tir groupé des Peugeot 908 HDi FAP.

Bruno Famin, directeur technique : « Il est évident que nous sommes heureux de placer nos trois voitures officielles aux trois premières positions. Nos pilotes ont prouvé leur vitesse et leur motivation. Nous sommes également soulagés que tout cela se soit passé sans rencontrer le moindre incident. Nous avons ainsi pu dérouler notre programme de travail initial. Sébastien admet qu’il aurait pu aller encore plus vite, mais pas tellement plus vite ! S’il pleut demain nous sommes bien positionnés mais il faut se méfier de la concurrence, ils n’ont pas montré tout leur potentiel. »

 908 HDi FAP N°3 : Sébastien Bourdais (FRA) - Pedro Lamy (POR) – Simon Pagenaud (FRA)
 Pos : 1er - 3’19’’711, temps réalisé par Sébastien Bourdais.

Sébastien Bourdais : « Ce n’est que la pole provisoire. On s’attend cependant à des conditions compliquées demain, c’est donc déjà ça de fait. Mais si demain il fait sec, il faudra tout recommencer. C’est cependant très agréable de terminer une séance devant, surtout chez moi, au Mans. Le résultat global prouve que la Peugeot 908 HDi FAP est encore bien dans le coup, maintenant il faudra concrétiser en course. »

 908 HDi FAP N°1 : Anthony Davidson (GBR) – Marc Gené (ESP) – Alexander Wurz (AUT)
 Pos : 2e - 3’20’’317, temps réalisé par Alexander Wurz.

Alexander Wurz : « Je pense que j’aurais pu aller plus vite et peut-être accrocher la pole position provisoire mais il y avait énormément de trafic. Cela signifie que Seb a fait du bon boulot. C’est la course qui compte avant tout. Je suis satisfait car nous avons bien amélioré le comportement de notre voiture depuis les essais libres. »

 908 HDi FAP N°2 : Nicolas Minassion (FRA) – Franck Montagny (FRA) – Stéphane Sarrazin (FRA)
 Pos : 3e - 3’20’’325, temps réalisé par Stéphane Sarrazin.

Stéphane Sarrazin : « J’ai eu beaucoup de trafic, c’est comme ça, c’est la qualif ! D’habitude cela me sourit, mais aujourd’hui cela ne l’a pas fait, c’est la loi du Mans. J’ai fait mon tour rapide avec mon premier train de pneus neufs. J’ai commis une petite faute et sans cela j’aurais pu aller plus rapide. On verra ce qui se passera demain, notamment du point de vue de la météo. C’est pour l’instant un très bon résultat d’ensemble pour Peugeot. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less