Motorsport

Petter Solberg quatrième après une première étape difficile

Pour le Ford World Rally Team

Recherche

Par Olivier Ferret

22 juin 2012 - 13:27
Petter Solberg quatrième après une (...)

Petter Solberg occupe la quatrième place du classement provisoire du Rallye de Nouvelle-Zélande après avoir perdu beaucoup de temps en raison d’un mauvais choix de pneus en tout début de course. Son équipier Jari-Matti Latvala, qui avait été le plus rapide des qualifications, bataillait aux avant-postes quand il a heurté une clôture dans l’avant dernière spéciale et perdu plus de quatre minutes dans sa mésaventure.

Les positions de départ et les choix de pneumatiques étaient au centre des conversations avant le début de la première étape. Petter Solberg a choisi ce matin de prendre le départ en seconde position et d’accomplir la première boucle avec des pneus à gommes dures. Mais le revêtement des routes de terre s’est avéré plus humide que prévu et le pilote Ford a chuté à la septième place du classement provisoire après avoir perdu 90 secondes à l’issue des quatre premières spéciales. Dans l’après-midi, avec des pneus tendres plus adaptés, Solberg a augmenté le rythme et a signé deux deuxièmes temps pour remonter à la quatrième place, à 8,3 secondes du podium.

“Cela aurait pu mieux commencer ! admettait-il. Avec l’équipe, nous avons opté pour des gommes dures mais les conditions de terrain n’ont pas évolué comme nous pensions et ce n’était donc pas le bon choix. Il va être difficile de remonter sur les leaders même si nous disposons désormais d’un peu plus de gommes tendres en réserve. Cela pourrait compter s’il pleut demain et dimanche. Quoi qu’il en soit, je vais continuer de faire le maximum pour essayer de remonter.”

Jari-Matti Latvala avait opté pour une stratégie différente. Ayant signé le meilleur temps des qualifications la veille, il avait choisi de partir en dernière position parmi les pilotes de tête avec l’objectif de laisser ses adversaires balayer la piste. Equipé de pneus tendres, il a signé le meilleur temps dans la première spéciale. Il ne s’est ensuite jamais classé au delà du troisième temps avant de rejoindre le parc d’assistance en troisième position. Mais ses espoirs ont pris fin dans la septième et avant-dernière spéciale de la journée.

“J’ai fait un tête-à-queue dans un virage lent, négocié en seconde, en coupant dans un virage où plusieurs pilotes avaient fait de même avant moi. La voiture a heurté un trou sur le côté avant droit et elle est partie en tête-à-queue à 180°. Elle a heurté une clôture et des fils se sont enroulés autours de la roue. Je ne pouvais plus avancer. J’ai dû attendre qu’un fermier vienne avec des pinces pour couper les fils. Je suis extrêmement déçu. J’ai l’impression que rien ne veut marcher cette année. Je n’attaquais pas à fond. Je conduisais juste à un rythme qui me semblait confortable. Je vais repartir demain avec l’objectif de remonter parmi les six premiers.”

Le directeur du Ford World Rally Team, Malcolm Wilson admettait qu’il ne s’agissait pas de la “meilleure des journées. Nous avons fait un mauvais choix de pneus pour la voiture de Petter et nous en avons subi les conséquences. Jari-Matti se battait en tête avant de perdre ses chances de gagner en heurtant une clôture. Nous allons essayer de maintenir la pression durant les étapes qui restent à disputer.”

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less