Motorsport

Palmer est prêt à jouer le titre cette année

Tandis que Binder et Quaife-Hobbs négocient activement un baquet

Recherche

Par

15 janvier 2013 - 08:25

Jolyon Palmer a reconnu que tous les ingrédients étaient réunis pour jouer le titre en GP2 Series. Après avoir piloté pour iSport et Arden, le Britannique disputera la saison 2013 avec Carlin.

« Après deux ans, je suis prêt et je vise le championnat. Espérons qu’avec mon expérience et l’aide de Carlin, nous avons tout mis en oeuvre pour remporter le titre », a déclaré Palmer à Autosport.

« Ils sont une très bonne équipe et sont dans le rythme. Ils avaient [Max] Chilton l’année dernière. Il a été très rapide, et j’espère l’être aussi. »

Vainqueur de sa première course à Monaco, il s’est classé onzième au championnat.

Binder et Quaife-Hobbs discutent activement

De nombreuses places restent libres pour compléter le plateau 2013 du GP2. René Binder, qui a roulé avec Venezuela GP Lazarus l’an passé, discute activement pour prolonger son contrat avec l’équipe italienne.

« Nous sommes actuellement dans des négociations avec le Venezuela Lazarus », a reconnu Binder. « Même si j’ai fait des tests pour Racing Engineering, il ne devrait pas y avoir de coopération. Ce sera sans doute avec Venezuela Lazarus. »

Du côté d’Adrian Quaife-Hobbs, il est presque certain de disputer la saison.

« Nous misons sur le GP2. Après les tests, c’est là où nous voulons être. Nous parlons avec plusieurs équipes à l’heure actuelle. La moitié de la grille a été confirmée pour le moment et nous avons encore six ou sept semaines avant les premiers essais de l’année », a ajouté Quaife-Hobbs.

Il a reconnu que l’argent était actuellement le principal problème, mais que ce souci est en passe d’être réglé. « C’est ce qui nous empêche de signer le contrat à l’heure actuelle, mais nous y travaillons et nous en sommes très proches. Le GP2 est là où nous voulons être, et c’est sur quoi nous concentrons tous nos efforts. »

Du côté d’Ocean Racing Technology, l’avenir reste toujours dans le flou absolu. Depuis quelques jours, l’équipe de Tiago Monteiro ne possède plus de site internet.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less