Motorsport

Oreca tient enfin sa victoire avec la Peugeot 908

Week-end parfait pour Olivier Panis, Nicolas Lapierre, Stéphane Sarrazin

Recherche

Par Franck D.

18 juillet 2010 - 11:56
Oreca tient enfin sa victoire avec (...)

Le Team ORECA-Matmut tient sa victoire ! Après avoir signé la pole durant la matinée, la cinquième en cinq courses cette saison pour la Peugeot 908 HDi FAP, l’équipe a remporté les 1000km de l’Algarve, troisième manche des Le Mans Series. Un résultat qui concrétise tout le travail effectué depuis le début de la saison, ainsi que le niveau de performance affiché lors des précédentes épreuves. Vainqueurs à Silverstone en septembre dernier, Olivier Panis et Nicolas Lapierre renouent ainsi avec le succès. Le duo l’emporte à Portimao en compagnie de Stéphane Sarrazin, pilote officiel Peugeot Sport. Celui-ci
s’empare d’ailleurs de la tête du classement Pilotes !

Après un début de week-end parfait, avec une montée en puissance au cours des trois séances d’essais libres et le meilleur temps des qualifications, Hugues de Chaunac avait demandé à ses hommes de faire un « zéro faute ». C’est ce que l’équipe et les pilotes ont accompli au terme d’une épreuve rondement menée. Olivier Panis, Nicolas Lapierre et Stéphane Sarrazin ont bouclé les 1000km de l’Algarve sans rencontrer de problème majeur, évitant les pièges d’un trafic pourtant particulièrement dense sur le circuit de Portimao. Continuellement les plus rapides, les trois hommes ont également géré l’usure des pneus et la consommation. Deux paramètres importants qui ont, en plus de la performance pure, permis à la Peugeot n°4 de faire la différence avec la concurrence. Le
team a également été exemplaire lors des pit-stops, si bien que la 908 HDi FAP du trio
Panis/Lapierre/Sarrazin s’impose avec cinq tours d’avance.

Le film de la course…

Après la pole décrochée par Nicolas Lapierre, Olivier Panis s’élance en tête. Il conserve les commandes et creuse petit à petit l’écart sur la Lola-Aston Martin n°008. Il cravache et accentue ensuite nettement son avance, prenant un tour de marge sur la Lola/Rebellion n°12, nouveau dauphin. Après un excellent double relais, il cède le volant à Stéphane
Sarrazin. Le Gardois poursuit sur la même cadence. Hormis une intervention lors d’un pit-stop pour changer les antennes radio et télémétrie sectionnées par un élément extérieur, la Peugeot n°4 continue sa marche en avant. A l’issue des deux tiers de l’épreuve et du stint de Stéphane, l’avance est portée à plus de deux boucles. Le soleil se couche sur le circuit Portugais et Nicolas s’installe dans le baquet. Comme ses coéquipiers, il est le plus rapide en piste. Dans la nuit de Portimao, il confirme la domination de la 908 HDi FAP et coupe la ligne d’arrivée avec une marge de cinq boucles.

Hugues de Chaunac, Président du Groupe ORECA : « Les pilotes ont été excellents. Ils ont tenu un rythme soutenu, sans commettre la moindre faute. L’équipe a également été très bonne, notamment avec des arrêts au stand réussis. C’est la victoire d’un team, soudé et motivé. Le début de saison n’a pas été facile et c’était important pour tout le
monde de décrocher la victoire. Je suis heureux de voir le team gagner avec Peugeot. Le Mans a laissé des souffrances et Portimao est un rayon de soleil. »

Olivier Panis : « Le Team
ORECA-Matmut avait fait un très beau Le Mans. C’était important de rester positif et motivé. Aujourd’hui, il y a la victoire et je remercie vraiment tous les membres de
l’équipe, des mécanos aux ingénieurs. C’était important pour les gars de s’imposer. C’est un plaisir de remonter sur la plus haute marche du podium, avec la Peugeot 908 HDi
FAP qui plus est. C’est bien de gagner vite après Le Mans et j’espère qu’il y aura d’autres victoires. Je me suis régalé tout au long de ce rendez-vous que ce soit avec mes coéquipiers, au sein de l’équipe et au volant. »

Nicolas Lapierre : « La victoire était essentielle, nous l’avons. Mais au delà du succès, c’est le week-end dans son ensemble qui est une satisfaction. Nous avons fait un meeting parfait : nous avons fait évoluer l’auto à chaque séance, nous n’avons pas eu de problème et nous avons toujours été performants. Pour ma part, la course s’est très bien passée. J’avais déjà une bonne avance après les relais d’Olivier et Stéphane. Et la voiture se comportait toujours aussi bien. Je n’ai eu qu’à gérer. »

Stéphane Sarrazin : « Ça fait du bien de gagner ! Le team a fait un « super job ». Nous avions un peu de pression, mais nous avons répondu présent. Les ravitaillements ont été excellents et nous avons fait la course qu’il fallait : une bonne cadence et pas de
faute. Il faut aussi souligner la maturité gagnée par ORECA depuis les 8 Heures du Castellet. Je suis heureux de regoûter à la victoire. »

David Floury, Directeur Technique Team ORECA-Matmut : « C’est un bon week-end pour tout le team et c’était important de mettre la manière. Nous aurions pu nous prendre les pieds dans le tapis : il fallait rester concentré sur notre objectif. L’équipe a fait du bon boulot durant l’ensemble du meeting. La course n’a pas été de tout repos. Nous avons dû changer les antennes après qu’elles aient été sectionnées. Cela a permis de voir notre capacité de réaction. C’était imprévu, mais un bon test. Nous avons ajouté la manière au résultat. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less