Motorsport

Olivier Beretta : Sebring sera un pur sprint du début à la fin

« Je suis très content de faire mon retour en ALMS »

Recherche

Par

12 février 2013 - 11:54
Olivier Beretta : Sebring sera un (...)

Fidèle à Corvette durant de nombreuses saisons en American Le Mans Series, Olivier Beretta est maintenant dans le camp adverse. Après une saison passée en Championnat du Monde d’Endurance sur une Ferrari F458 Italia/AF Corse, Olivier Beretta revient aux affaires cette année dans la série nord-américaine au volant de la F458 Italia du Risi Competizione qu’il va partager avec Matteo Malucelli. Le Monégasque a découvert sa monture 2013 lors du Winter Test de l’American Le Mans Series à Sebring.

« Je suis très content de faire mon retour en ALMS » confie le quintuple champion GTS/GT1. « Vu que je suis à moitié Italien, rouler pour le Risi Competizione me ravit. Je connais bien la Ferrari pour avoir disputé le FIA WEC en 2012, et Risi a une grosse expérience de l’auto. Le championnat ALMS est selon moi le plus beau en GT, et le plus relevé. Je sais que les fans de Risi seront nombreux à nous soutenir tout au long de la saison, et notamment à Sebring. »

Si les 12 Heures de Sebring sont considérées comme une épreuve d’endurance, il faudra s’attendre à un vrai sprint : « Il ne faut pas s’attendre à un quelconque relâchement. Sebring sera un pur sprint du premier au dernier tour. Il suffit de regarder ce qui s’est passé les années précédentes, notamment la fin de course en 2011 entre Jaime Melo et Jörg Bergmeister. La piste est difficile et le trafic sera un élément très important à gérer. La compétition sera plus relevée que jamais avec beaucoup de GT en lice pour la victoire. Tout le monde veut l’emporter et on s’attend à une course serrée. »

Le Risi Competizione pourra s’appuyer sur une Ferrari F458 Italia revue et corrigée : « Ferrari a énormément travaillé pour optimiser l’auto et pas seulement sur ce qui se voit. Il est vrai que tout le monde en a fait de même. Il est compliqué de comparer la Ferrari Spec-2012 et la 2013. A Sebring, les conditions de pistes changent constamment. L’auto est bien sur les freins, mais il y a une Balance de Performance qui n’est pas forcément favorable, surtout en ligne droite. »

Pour son retour en ALMS, Olivier Beretta fera cause commune avec Matteo Malucelli : « Matteo a beaucoup d’expérience en GT sur le contient européen. Il n’est pas le seul à débuter. Risi revient en ALMS, Matteo débute et moi je reviens. Vu que tout le monde a de l’expérience, cela ne devrait pas poser de problème. »

Avec un planning ALMS bien chargé, le Championnat du Monde d’Endurance pourrait être mis entre parenthèses : « J’espère bien poursuivre en FIA WEC mais il faudra pour cela jongler selon les calendriers des deux séries. Tout reste ouvert. »

Propos recueillis par Laurent Mercier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less