Motorsport

Ogier s’impose et se rapproche du titre en Allemagne

Rallye Deutschland

Recherche

Par www.wrc.com

23 août 2015 - 15:00
Ogier s’impose et se rapproche du (...)

Leader d’un triplé Volkswagen attendu au Rallye d’Allemagne, Sébastien Ogier est tout près d’un troisième titre de Champion du Monde des Rallyes FIA.

Au terme des trois jours sur asphalte, le Français devançait Jari-Matti Latvala de 23.0s. Leur équipier Andreas Mikkelsen parachevait le triomphe allemand des Polo R WRC, 1m33.6s derrière le Finlandais.

S’il devance Latvala au Rallye d’Australie (10-13 septembre), Ogier remportera un troisième titre consécutif chez les pilotes. Son sixième succès de l’année lui permet de rejoindre Marcus Grönholm à la deuxième place du palmarès du WRC avec 30 victoires.

En mettant un terme à sa malédiction à domicile, Volkswagen s’est libéré d’un poids en s’imposant sur toutes les manches du calendrier depuis son arrivée en WRC en 2013.

“Remporter ce rallye est un grand soulagement”, racontait le Français. “Nous avions la pression ce week-end. Tout le monde attendait notre victoire à domicile et nous l’avons fait. Et je suis désormais proche de mon troisième titre. C’est un week-end fantastique.”

Ogier menait le rallye sur 19 des 21 spéciales disputées sur l’asphalte militaire de Baumholder, les campagnes sarroises et les chemins viticoles mosellans de Trèves. S’il achevait son duel du vendredi avec 10s d’avance sur Latvala, il augmentait l’écart à plus de 30s samedi.

Démoralisé de ne pouvoir rivaliser avec son équipier sur les pistes d’entrainement des tanks samedi, Latvala se consolait avec la deuxième place, oubliant ainsi sa victoire perdue dans un crash dominical en 2014.

D’abord menacé par Kris Meeke, le Norvégien pouvait gérer sa troisième position dès vendredi après la sortie du Britannique.

En dominant la Hyundai i20 de son équipier Thierry Neuville, Dani Sordo signait son meilleur résultat depuis près d’un an. Pour sa part, Elfyn Evans - sixième avec sa Ford Fiesta RS - privait Volkswagen d’un grand chelem sur les spéciales allemandes.

Au terme d’un week-end déçevant pour Citroën, Mads Østberg se classait septième devant Ott Tänak, sorti deux fois. Hayden Paddon se contentait du neuvième rang après des problèmes de turbo sur sa Hyundai i20 tandis que Stéphane Lefebvre inscrivait le dernier point pour ses débuts en WRC.

Meeke terminait finalement en douzième position derrière Kevin Abbring tandis que Martin Prokop arrêtait définitivement sa Fiesta RS après deux crevaisons dimanche.

Pos.#PiloteTempsEcart / PrécEcart / 1er
1. 1 OGIER 3:35:49.5
2. 2 LATVALA 3:36:12.5 +23.0 +23.0
3. 9 MIKKELSEN 3:37:46.1 +1:33.6 +1:56.6
4. 8 SORDO 3:37:58.8 +12.7 +2:09.3
5. 7 NEUVILLE 3:38:23.3 +24.5 +2:33.8
6. 5 EVANS 3:38:41.6 +18.3 +2:52.1
7. 4 OSTBERG 3:39:02.0 +20.4 +3:12.5
8. 6 TANAK 3:40:16.1 +1:14.1 +4:26.6
9. 20 PADDON 3:40:36.3 +20.2 +4:46.8
10. 12 LEFEBVRE 3:40:44.0 +7.7 +4:54.5
11. 10 ABBRING 3:45:20.9 +4:36.9 +9:31.4
12. 3 MEEKE 3:46:50.2 +1:29.3 +11:00.7
13. 45 KOPECKY 3:47:18.8 +28.6 +11:29.3
14. 44 CAMILLI 3:51:32.6 +4:13.8 +15:43.1
15. 78 PROTASOV 3:52:10.6 +38.0 +16:21.1
16. 34 GIORDANO 3:53:33.5 +1:22.9 +17:44.0
17. 38 AL-ATTIYAH 3:53:55.3 +21.8 +18:05.8
18. 42 BREEN 3:54:12.8 +17.5 +18:23.3
19. 76 SUNINEN 3:54:22.0 +9.2 +18:32.5
20. 50 SOLANS 4:03:37.6 +9:15.6 +27:48.1

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less