Motorsport

Ogier et Räikkönen animent la course

Des soucis pour les deux pilotes

Recherche

Par z.Marie-Lyse Trebuc

9 juillet 2010 - 20:30
Ogier et Räikkönen animent la course

La première journée du Rallye de Bulgarie a été faite de hauts et de bas pour le Citroën Junior Team. Deuxièmes à l’issue de la boucle matinale, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont perdu une minute au cours de l’après-midi. Quatrièmes après trois des quatre spéciales du jour, Kimi Räikkönen et Kaj Lindström réalisaient leur meilleure performance commune en WRC quand ils sont sortis de la route. L’équipage finlandais devrait être de retour en course demain.

Malgré les fortes averses de la veille, les deux équipages du Citroën Junior Team choisissaient de monter des pneus Pirelli P-Zero à gomme dure pour la première boucle du jour. Une option partagée par l’ensemble du plateau WRC sur des routes majoritairement sèches.

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia s’élançaient en deuxième position dans les spéciales et terminaient la première boucle au deuxième rang, juste derrière Sébastien Loeb et Daniel Elena. Mais dans l’ES3, les vainqueurs du Rallye du Portugal se faisaient piéger et perdaient une minute. « J’ai fait une erreur après avoir mal compris une note », expliquait le pilote de Gap au terme de la journée. « Un tout-droit nous a coûté beaucoup de temps mais, par chance, nous sommes toujours en course. Nous allons en profiter pour accumuler de l’expérience. L’objectif change un peu. Il faut désormais rattraper les Ford. J’avais de bonnes sensations cet après-midi. L’équipe a fait du bon travail sur les réglages de la Citroën C4 WRC. Le rallye est encore long, il peut encore y avoir de nombreux rebondissements. »

Kimi Räikkönen et Kaj Lindström partaient sur un rythme un peu plus prudent dans la matinée, préférant valider leurs notes durant le premier passage. Malgré cette option sécuritaire, l’équipage finlandais accrochait le bon wagon en se plaçant au cinquième rang, juste derrière les quatre autres Citroën C4 WRC : « En partant en huitième position, nous avons une route salie par le passage des autres concurrents. Dans ces conditions, je trouve que la voiture sous-vire mais je suis satisfait de nos performances ce matin. »

Dans l’après-midi, Kimi Räikkönen faisait un choix de pneus plus osé. Contrairement aux autres pilotes WRC, l’ancien Champion du Monde de F1 optait pour des pneus à gomme tendre. Quatrième après trois spéciales, le Finlandais faisait un tonneau sans gravité après 19 kilomètres dans l’ES4, sans pouvoir continuer. Kaj Lindström explique : « Nous sommes sortis dans un virage lent après 19 kilomètres. Nous avons glissé vers l’extérieur du virage. La voiture est sortie de la route et a terminé sur le toit. Nous avons pu sortir seuls de la C4. Nous espérons repartir demain. »

« Malgré un résultat brut en demi-teinte, les performances de nos deux pilotes ont été encourageantes », analyse Benoit Nogier, Team Manager du Citroën Junior Team. « Les temps de Kimi sont remarquables pour une première journée sur asphalte. Et voir Sébastien réaliser de telles performances sur cette surface est un autre motif de satisfaction ! C’est la preuve que nous avons bien travaillé durant les essais. Sébastien peut encore viser la quatrième place. Quant à Kimi, il devrait avoir l’opportunité de continuer le rallye et d’accumuler des kilomètres qui lui seront très utiles pour la suite de la saison. »

keyboard_arrow_left

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less