Motorsport

Loeb et Elena font honneur à leur titre

Rallye d’Espagne - Jour 1

Recherche

Par Franck D.

22 octobre 2010 - 21:50
Loeb et Elena font honneur à leur (...)

Abordant ce Rallye d’Espagne sans pression, Sébastien Loeb et Daniel Elena ne comptaient pas pour autant faire de la figuration. Malgré leur position d’ouvreurs sur la terre catalane, les septuples Champions du Monde ont terminé la première journée en tête, avec une courte avance sur Sébastien Ogier et Julien Ingrassia. Emmenée par l’équipage espagnol composé de Dani Sordo et Diego Vallejo, la seconde C4 WRC du Citroën Total World Rally Team pointe au sixième rang.

Avant le départ de ce rallye, Sébastien Loeb avouait redouter cette première étape, majoritairement courue sur terre : « Il va y avoir une épaisse couche de poussière à balayer et notre première position sur la route sera un gros désavantage. Je m’attends à perdre plusieurs dizaines de secondes. »

Au point stop des 36 kilomètres de Terra Alta, la C4 WRC n°1 signait pourtant le meilleur temps : « La spéciale était noyée dans le brouillard et les chemins de terre avaient été mouillés par l’humidité ambiante. C’était une bonne surprise, car notre handicap s’est presque transformé en avantage ! Contrairement aux précédents rallyes, où je devais être à l’arrivée pour marquer des points dans l’optique du championnat, je ne me suis pas posé de questions. J’ai attaqué en étant totalement libéré et je pense que cela a fait la différence dans ces conditions de visibilité réduite. »

Signant à nouveau le meilleur temps de l’ES3, Sébastien Loeb terminait la première boucle de trois spéciales avec 12 secondes d’avance. Considéré par beaucoup comme le favori de cette épreuve, Dani Sordo pointait au sixième rang, à déjà 25’’ de son équipier : « Je ne peux évidemment pas être satisfait de ce début de course. Ce ne sont pas les conditions ou les réglages qui peuvent expliquer cet écart. »

Moins à l’aise au second passage dans les spéciales, Sébastien Loeb voyait Sébastien Ogier revenir à 2’’1 après l’ES5. Le pilote du Citroën Total World Rally Team répliquait dans l’ultime chrono du jour, conservant la tête du rallye pour 3’’8. « Le bilan de la journée est très positif, car nous pensions concéder beaucoup de temps sur la terre », souriait Seb de retour au parc d’assistance de Salou. « Les écarts se sont resserrés au cours de l’après-midi, mais nous avons réussi à conserver la tête. Nous allons pouvoir aborder la seconde étape sereinement. Sur l’asphalte, les conditions de route sont quasiment similaires pour les trois ou quatre premiers, mais c’est quand même un peu mieux d’être premier ! Malgré le manque d’enjeu de ce rallye, je suis bien décidé à jouer la victoire. C’est finalement plus facile de piloter sans se dire que la moindre erreur peut avoir des conséquences fâcheuses pour le championnat ! »

Toujours sixième à l’issue de cette première journée, Dani Sordo préférait tourner ses pensées vers la deuxième étape : « Je ne sais pas vraiment dire ce qui n’a pas fonctionné aujourd’hui, en tous cas ça ne s’est pas passé comme je l’avais rêvé ! Je ne me sentais pas bien au volant, ma C4 WRC se dérobait sans cesse de l’arrière. De toute façon, les mécaniciens changent quasiment tout sur la voiture ce soir. Nous verrons demain, j’espère au moins revenir sur Mikko Hirvonen. »

Lors de assistance de fin d’étape, longue de 75 minutes, les mécaniciens du Citroën Total World Rally Team transformaient les voitures en configuration asphalte. Boîte de vitesses, freins, suspensions et autres protections étaient changés pour que les C4 WRC soient prêtes à dévorer l’asphalte catalan !

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less