Motorsport

Le WTCC prend la direction de la Russie

Au rendez-vous des Tsars

Recherche

Par Olivier Ferret

30 mai 2015 - 13:05
Le WTCC prend la direction de la (...)

Huit courses disputées, quatre pilotes victorieux, de l’action… La saison 2015 du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme a démarré sur les chapeaux de roues et le suspense dans la course au titre se poursuivra la semaine prochaine – du 5 au 7 juin – dans le cadre de la ROSNEFT WTCC Race of Russia.

Nouvel ajout au calendrier WTCC depuis 2013, l’étape russe a toujours offert des courses spectaculaires, mais également marqué l’Histoire l’an passé lorsque Ma Qing Hua, en s’imposant dans la deuxième course, devint le premier pilote chinois à remporter une épreuve de Championnat du Monde FIA.

Situé à 70 kilomètres de la capitale russe, dans le district de Volkolamsky, le Moscow Raceway a ouvert ses portes en 2012 et figure parmi les destinations les plus récentes du WTCC. 18 pilotes sont attendus lors de ces deux courses de 16 tours, dont trois qui portent les couleurs de LADA Sport ROSNEFT et qui seront à n’en pas douter les favoris du public.

Emmené par le champion 2012 Rob Huff, l’équipe officielle LADA compte d’ores et déjà deux victoires à son actif grâce au Britannique, et inaugure cette saison une toute nouvelle Vesta TC1. Et alors que le programme avec cette dernière n’en est qu’à ses balbutiements, Huff s’est déjà montré le plus rapide de la Q1 en Argentine et termina 7e en Allemagne, soulignant ainsi le potentiel de l’auto. Changement dans l’effectif, cependant, avec l’arrivée de Nick Catsburg – qui débutera en WTCC – au côté de son compatriote hollandais Jaap van Lagen qui a lui été confirmé pour le reste de la saison.

Le tenant du titre José María López demeure cependant le pilote à battre en 2015 après avoir signé sa quatrième victoire de l’année sur la Nürburgring Nordschleife. Victorieux à Moscou la saison dernière, López mène actuellement au classement avec 50 points d’avance, mais ceux qui veulent se mettre en travers de son chemin son nombreux. Parmi eux, ces équipiers chez Citroën Sébastien Loeb, Ma Qing Hua et Yvan Muller, mais également le trio de Honda constitué de Norbert Michelisz, Tiago Monteiro et Gabriele Tarquini. Muller avait ouvert le palmarès sur cette piste en 2013 et ne talonne Loeb que d’un petit point après avoir remporté en Allemagne son 43e succès en WTCC. Michelisz a lui aussi gagné en 2015, offrant sa première victoire à la Honda en Hongrie, tandis que Monteiro monta sur son premier podium sur le Nürburgring.

ZOOM SUR…

Mehdi Bennani : Le Marocain a retrouvé de sa superbe dans sa campagne 2015 au Nürburgring et termina sur la troisième marche du podium russe l’an passé.

Tom Chilton : Peu en réussite en Allemagne, le Britannique du ROAL Motorsport estime qu’un retour à un set-up 2014 sur sa Chevrolet lui permettra de retrouver la forme.

Tom Coronel : Le Hollandais pourrait adapter sa stratégie pour viser la 9e ou 10e place des qualifications pour s’assurer une place en première ligne de la course 2 (grille inversée), qui représente à ses yeux sa meilleure chance de gagner et d’étoffer son palmarès en WTCC.

Stefano D’Aste : Lors de sa dernière apparition à Moscou, en 2013, l’ancien équipier Valentino Rossi durant sa précédente carrière sur deux roues était arrivé par deux fois dans le Top-10.

Grégoire Demoustier : Les points l’ayant fui en Allemagne, le Français compte sur son expérience de la piste, limé aux volants de GT, pour réaliser un bon week-end.

John Filippi : Le plus jeune pilote du WTCC, âgé de 20 ans, s’est invité sur le podium du Trophée Yokohama sur le Moscow Raceway la saison dernière.

Rickard Rydell : A cause d’une inflammation de la thyroïde, l’expérimenté suédois prendra la piste pour la première fois depuis la manche d’ouverture en Argentine. Il s’est préparé à ce retour lors d’une séance d’essais de deux jours sur le Mantorp Park, en Suède.

Hugo Valente : L’une des stars des qualifications en Hongrie ou en Allemagne, Valente est déterminé à transformer sa pointe de vitesse en un gros résultat au volant de sa Chevrolet du Campos Racing.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less