Motorsport

La Power Stage pour Petter Solberg

Content de terminer l’épreuve sur une bonne note

Recherche

Par Olivier Ferret

30 mai 2011 - 00:12
La Power Stage pour Petter Solberg

Petter Solberg et Chris Patterson terminent quatrièmes du Rallye d’Argentine, sixième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA. L’équipage du Petter Solberg World Rally Team marque trois points supplémentaires en s’imposant dans la Power Stage pour la première fois de la saison. La seconde Citroën DS3 WRC préparée par Citroën Racing Technologies, confiée à Peter van Merksteijn Junior et Eddy Chevaillier, n’a pas rallié l’arrivée.

Trois semaines après être montés sur le podium du Rallye d’Italie, Petter Solberg et Chris Patterson arrivaient en Argentine avec de grandes ambitions. Dès la première spéciale, le pilote norvégien s’installait en deuxième position et luttait dans le peloton de tête. Lors du second passage dans Mina Clavero – Giulio Cesare, Petter Solberg signait son 400e meilleur temps en Championnat du Monde des Rallyes de la FIA, une performance que seuls une douzaine de pilotes peuvent revendiquer.

Dans la dernière épreuve spéciale du samedi, le Champion du Monde 2003 devait composer avec une panne de direction assistée qui lui coûtait plus d’une minute.

Relégué au quatrième rang, Petter Solberg repartait à l’attaque durant la dernière étape. En alignant deux meilleurs temps, dont celui de la Power Stage, le Norvégien terminait le Rallye d’Argentine au pied du podium à seulement 32’’6 du vainqueur.

« Je suis vraiment content de terminer l’épreuve sur une bonne note avec un meilleur temps et les trois points de la Power Stage », concluait Petter Solberg. « Je savais que nous avions une opportunité de nous imposer mais la chance n’a pas été de notre côté. Cette épreuve était incroyablement difficile. De nombreux pilotes ont été piégés. De notre côté, nous avons été en mesure de défendre nos chances. Les quinze points que nous marquons sont très importants pour toute notre équipe. »

Pour leur troisième rallye au volant de la Citroën DS3 WRC, Peter van Merksteijn Junior et Eddy Chevaillier prenaient un bon départ et s’installaient dans le top 10 durant la première matinée. Mais la voiture du pilote néerlandais était victime d’un problème de turbo dans l’ES4. Peter van Merksteijn Junior s’arrêtait définitivement à l’arrivée de l’ES5.

« Nous avons vécu un rallye assez difficile avec des problèmes de fiabilité », reconnaissait Benoit Nogier, responsable de Citroën Racing Technologies. « Ce fut une grande déception de voir Peter van Merksteijn Junior abandonner à cause d’un problème technique. Petter Solberg a une nouvelle fois montré son potentiel. Sa victoire dans la Power Stage montre qu’il est l’un des pilotes les plus rapides de ce championnat et qu’il n’abandonne jamais. C’est très encourageant pour les prochaines épreuves. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less