Motorsport

La Peugeot 908 d’Oreca dans le rythme de ses soeurs

Quatrième temps provisoire à l’issue des premières qualifications

Recherche

Par Franck D.

10 juin 2010 - 08:56
La Peugeot 908 d’Oreca dans le (...)

Après un bain de foule Place des Jacobins lors du traditionnel Pesage, la Peugeot 908 HDi FAP du Team ORECA-Matmut a pris la piste ce mercredi à l’occasion des essais libres et de la première qualification des 24 Heures du Mans 2010. A l’issue de cette journée, Olivier Panis, Nicolas Lapierre et Loïc Duval ont confirmé leur pointe de vitesse à bord de la Lionne en signant le quatrième chrono, derrière trois Peugeot 908 HDi FAP et devant trois Audi R15 plus.

Le Team ORECA-Matmut, qui avait préparé le double tour d’horloge sarthois au Castellet puis à Spa, a découvert le tracé manceau avec sa Peugeot. Les trois pilotes ont profité des essais libres pour prendre leurs marques : après Olivier Panis, qui a bouclé les premiers tours, et Nicolas Lapierre, c’est Loïc Duval qui s’est installé dans le baquet. Le pilote natif de Chartres n’a pas tardé à se montrer à l’aise à bord de la 908 HDi FAP, pointant provisoirement en haut de la feuille des temps. C’est finalement au troisième rang que la n°4 concluait cette séance. "Comme toujours lors des essais, nous avons travaillé dans l’optique de la course, sur la consommation ou l’usure des pneus" précise Loïc. "Olivier a apporté un changement au set-up en début de session et cette modification a été bénéfique. Le comportement de la voiture est déjà sain. Au volant, on prend énormément de plaisir. La Peugeot est vraiment fabuleuse à piloter sur ce circuit !"

Après une coupure de deux heures, les 56 concurrents des 24 Heures du Mans ont repris la piste pour la première des trois séances qualificatives. Nicolas a effectué les premiers tours, établissant la meilleure performance provisoire en 2.21.192, soit plus d’une seconde de mieux que la pole 2009 ! Malheureusement le pilote de la n°4, privé de radio, tombait en panne de gazole dans son tour de rentrée. Une fin de session frustrante, comme le confirme Hugues de Chaunac : "Nous sommes déçus parce que la première ligne était clairement envisageable. Le niveau de performance est là : 3e en essais, 4e après la première qualif’. C’est le point positif de ce mercredi. Nous sommes dans le match, devant les trois Audi R15 plus."

Nicolas Lapierre partageait l’avis de son patron : "La voiture était vraiment superbe ! J’ai eu beaucoup de trafic dans les deux premiers tours, puis moins par la suite. C’est dommage car je pense que nous avions l’auto pour nous battre pour la pole. Le plus important est qu’Olivier, Loïc et moi soyons dans un excellent rythme. Nous sommes dans le coup."

Le Team ORECA-Matmut poursuivra sa mise au point aujourd’hui à l’occasion des deux ultimes séances qualificatives.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less