Motorsport

La ORECA 03 LMP2 en quête de victoire en 2013 !

« Un kit 2013 axé sur la fiabilité, la sécurité et les interventions… »

Recherche

Par Olivier Ferret

12 février 2013 - 16:30
La ORECA 03 LMP2 en quête de victoire en

Championne European Le Mans Series, LM P2 la plus victorieuse en Championnat du Monde d’Endurance FIA et sur le podium des 24 Heures du Mans, la ORECA 03 a brillé en 2012. Elle sera à nouveau sur tous les fronts en 2013, avec de grandes ambitions. Afin d’atteindre les objectifs fixés - la victoire - le bureau d’études d’ORECA a mis à profit l’intersaison pour peaufiner son prototype. Explications.

« Un kit 2013 axé sur la fiabilité, la sécurité et les interventions… »

Après une première année convaincante en 2011, la ORECA 03 a franchi un nouveau palier en 2012 : au moins un podium sur chacune des courses auxquelles elle a pris part, six victoires, trois poles et un taux de voitures à l’arrivée de 87%. La ORECA 03 affiche des statistiques qui la positionnent parmi les références de la catégorie LM P2. Un statut qu’elle tentera de confirmer en bénéficiant de plusieurs évolutions mécaniques. « Conformément au règlement qui n’autorise pas le travail sur la performance pour 2013, nous avons développé un kit 2013 axé sur la fiabilité, la sécurité et les interventions » explique David Floury, Directeur Technique d’ORECA. « Nous avons travaillé sur différents points notés l’an dernier. Des points que nous avons abordés lors de débriefings effectués avec les teams-clients pour avoir les meilleurs retours. On peut parler de changements dans la continuité. La ORECA 03 attaque sa troisième saison : nous entrons donc dans le détail. La fiabilité a été relativement bonne, mais nous pouvons toujours l’améliorer. Nous avons fait les évolutions en conséquence, tout en prenant en compte la facilité d’intervention. Nous ne voulions pas non plus tout changer pour ne pas perturber le travail d’équipes qui connaissent désormais bien leur monture. »

8 ORECA 03 aux 24 Heures du Mans, 3 en FIA-WEC, 6 en ELMS !

La délégation ORECA sera importante sur la planète Endurance. Huit ORECA 03, dont sept propulsés par le département moteur d’ORECA à Magny-Cours, figurent parmi les invités aux 24 Heures du Mans : Boutsen Ginion Racing, Delta-ADR, G-Drive Racing, Murphy Prototypes, Pecom Racing, Sébastien Loeb Racing, Signatech et Thiriet by TDS Racing. Trois autres ORECA 03 sont parmi les suppléants : Race Performance, Signatech et Delta-ADR. « Le plateau LM P2 est tout simplement superbe et nous sommes heureux d’être le constructeur le mieux représenté, tout en sachant que notre département moteur est aussi très impliqué en équipant dix autos » confie David Floury. « C’est une très belle manière de fêter les 40 ans d’ORECA. J’espère d’ailleurs que nous aurons un neuvième châssis au départ. Race Performance est premier sur la liste des voitures de réserve : c’est un team fidèle aux séries Le Mans depuis plusieurs années. Ils ont toujours terminé Le Mans lors de leurs différentes participations et ils mériteraient d’être au départ. Avec six représentants en ELMS et trois en FIA-WEC, la saison s’annonce passionnante. Nous aurons un triple objectif : gagner, gagner et gagner ! »

Avec ses teams-clients, ORECA tentera donc de faire mieux qu’en 2012, où le bilan avait été composé de nombreuses victoires. « De par les résultats acquis l’an dernier, les équipes ont placé la barre très haut » poursuit le Directeur Technique. « Delta-ADR et Pecom ont gagné en Championnat du Monde d’Endurance FIA et se sont classés dans le Top 3 final, Thiriet by TDS Racing a été sacré en ELMS et nous avons placé deux autos sur le podium des 24 Heures du Mans. Pour nos activités de constructeur et de préparateur moteur, le but est de continuer à progresser. La victoire au Mans nous a échappé en tant que constructeur et c’est aujourd’hui l’une de nos priorités. »

Un œil sur les Etats-Unis !

Outre les ORECA-FLM 09 alignées dans la catégorie LM PC de l’American Le Mans Series, une ORECA 03 LM P2 pourrait être au départ des 12 Heures de Sebring. Un premier pas avant une présence plus importante 2014 ? « C’est notre volonté » avoue David Floury. « La fusion entre l’ALMS et le Grand-Am offre un très beau championnat qui regroupera trois mythes - Daytona, Sebring et Petit Le Mans - et des grandes classiques telles que Laguna Seca. C’est très séduisant et ORECA veut être en mesure de se battre pour la victoire générale dans cette série, quelque soit le type de voitures, des LM P2 ou des Daytona Prototypes. »

Après les 12 Heures de Sebring (USA, 13-16 mars), le coup d’envoi de la saison européenne sera donné à Silverstone (Angleterre, 13-14 avril) avec à la fois la première manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA et de l’European Le Mans Series.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less