Motorsport

LMS Algarve : Première victoire de la Peugeot 908 Oreca

Oreca concrétise enfin !

Recherche

Par Franck D.

18 juillet 2010 - 01:47
LMS Algarve : Première victoire de (...)

Comme les choses changent en deux mois en endurance ! Les circonstances, une excellente stratégie et un pilotage irréprochable ont mené le Team ORECA Matmut vers sa première victoire avec la Peugeot 908 HDi FAP aujourd’hui au Portugal.

Les 1000Km de l’Algarve ont vu triompher Nicolas Lapierre, Olivier Panis et Stéphane Sarrazin pour la première fois de la saison 2010 après un parcours sans faute. Etant donné le rythme imprimé par la voiture depuis le début de la saison, il est difficile de croire qu’il s’agit de la première victoire.

Au cours d’une course sans neutralisation, les pilotes français ont mené de bout en bout devant un public venu nombreux qui a pu profiter du départ en épi, le traditionnel départ type Le Mans, pour la toute première fois en Le Mans Series.

UNE COURSE PRESQUE TRANQUILLE EN LMP1

Avec seulement deux manches à venir, les Le Mans Series tiennent les fans en haleine. Beaucoup de pilotes restent en course, mathématiquement, pour la quête du titre. Cela promet une fin de saison 2010 en apothéose et une victoire en Hongrie le mois prochain pourrait radicalement modifier la donne pour la chasse au titre.

Le Team ORECA Matmut tient à nouveau le haut du pavé et Rebellion Racing a tenté de lui tenir la dragée haute. La première victoire de la saison du Team ORECA Matmut signifie-t-elle que l’équipe a fait un pas en avant ? Ce qui est sûr, c’est que l’écurie varoise avait terriblement besoin de cette victoire, tout comme Rebellion Racing avait besoin de cette solide deuxième place pour rester dans la course.

Partie de la pole au Castellet, l’équipe française avait terminé à la troisième place suite à des soucis techniques et avait dû abandonner à Spa après qu’Olivier Panis a fini dans le mur de pneus, poussé par un autre concurrent. La victoire vient récompenser le dur labeur de toute l’équipe, comme l’a dit Olivier Panis : « Aujourd’hui, il y a la victoire et je remercie vraiment tous les membres de l’équipe, des mécanos aux ingénieurs. C’était important pour les gars de s’imposer. C’est un plaisir de remonter sur la plus haute marche du podium, avec la Peugeot 908 HDi FAP qui plus est. C’est bien de gagner vite après Le Mans et j’espère qu’il y aura d’autres victoires. Je me suis régalé tout au long de ce rendez-vous. »

La prestation de Rebellion Racing a été plus concluante que lors des manches précédentes et la Lola-Rebellion n°12 de Nicolas Prost et Neel Jani s’est montrée suffisamment rapide pour terminer à la deuxième place, malgré un départ en dernière position. La chance ayant été du côté de l’équipe suisse. La troisième place a été accueillie avec soulagement par le team Signature après l’abandon du Mans. Une femme monte sur le podium grâce à
Vanina Ickx, qui partage le volant avec Pierre Ragues et Franck Mailleux.

DE GROSSES SURPRISES EN LMP2

La RML AD Group Lola-HPD, pilotée par Mike Newton, Thomas Erdos et Ben Collins a ajouté un nouveau podium à son palmarès en signant une victoire incontestable. L’équipe britannique s’est adjugé son troisième podium d’affilée, synonyme de retour à la forme qu’elle affichait en 2005 et 2006 lorsqu’elle a remporté la catégorie aux 24 Heures du Mans.

Dire que le team Bruichladdich a créé la surprise au Portugal relève de l’euphémisme ! Karim Ojjeh, Tim Greaves et Thor-Christian Ebbesvik ont franchi la ligne d’arrivée en
deuxième position après une course sans faute de près de six heures, mais cela veut-il dire qu’elle a réalisé des progrès suffisants pour repousser les assauts de ses assaillants lors de la prochaine manche en Hongrie ? C’est bien évidemment trop tôt pour le dire, car rien ne permet d’y répondre, mais il semble que l’écurie possède les ressources pour relever le défi.

L’écurie Pegasus Racing est repartie avec un bien meilleur résultat que prévu. La troisième place a un goût de victoire pour Julien Schell et Frédéric Da Rocha, les favoris d’avant-course ayant connu une journée noire à Portimao contre toute attente. Le prototype venu de France a aussi remporté le Michelin Green X Challenge en étant le véhicule le plus efficace et le plus économe en carburant lors de la course portugaise.

JOURNEE DIFFICILE POUR LES FORMULA LE MANS ET LMGT1

Le plateau des Formula Le Mans a été décimé dès le début de la course et seules deux voitures occupaient une position logique lorsque le drapeau à damier a été abaissé. C’est un doublé pour DAMS qui n’a eu qu’à dérouler vers la victoire, la première de l’année pour Jody Firth and Darren Hughes.

Si une Saleen allait remporter la catégorie LMGT1, la question était : laquelle ? L’équipe Larbre Compétition partait clairement favorite en tant que leader du classement de la catégorie grâce à la victoire du Castellet. Patrice Goueslard, Gabriele Gardel et Fernando Rees n’ont pas failli et ont augmenté l’écart en remportant une nouvelle victoire.

Les nouveaux venus autrichiens d’Atlas FX-Team FS pilotée par Julien Schroyen, Carlo Van Dam et Adam Lacko ont signé une deuxième place prometteuse.

DE BELLES BAGARRES EN LMGT2

Le rythme de la compétition en LMGT2 a débuté plein pot dès le drapeau vert abaissé et n’a pas flanché jusqu’au drapeau à damier, près de six heures plus tard. Les arrêts aux stands et les neutralisations ont mélangé le classement de temps en temps, mais la Ferrari d’AF Corse est restée dans la course jusqu’au dernier tour. La paire Gianmaria Bruni et Jaime Melo était imbattable aujourd’hui sur un circuit que Gimmi adore : « C’est la deuxième fois que nous venons à Portimao et c’est un endroit fantastique et un circuit incroyable. Nous avons connu un début de saison difficile et le titre s’est déjà envolé pour nous, mais nous aimons la série et nous serons présents à Budapest. »

Toni Vilander a livré une bataille de toute beauté avec Richard Lietz à la fin de la course pour la deuxième position et a pu le passer cinq tours avant l’arrivée. Ils sont restés portière contre portière sur plusieurs mètres jusqu’à ce que le Finlandais prenne le meilleur sur l’Autrichien.

Est-ce un retour fracassant pour Ferrari ? La nature du tracé de Portimao a-t-elle favorisé le package italien ? Telles sont des questions qui restaient sans réponse dans le paddock après la victoire et le retour en force de la Ferrari d’AF Corse au Portugal, qui a planté le décor des batailles à venir sur le Hungaroring et à Silverstone.

Une dernière question taraudait les esprits : cette course aurait-elle pu basculer dans le clan de Porsche avec un peu plus de chance ? Si Richard Lietz avait pu conserver son élan et prendre la pole, le team Felbermayr-Proton aurait-il pu retourner la situation à son avantage ? Richard Lietz et Marc Lieb ont perdu un peu de terrain au classement avec leur deuxième place, mais rien de grave pour le moment, comme l’a expliqué Marc Lieb : « La
compétition était très relevée cette fois-ci. Les vainqueurs étaient hors de portée. Comme tous les autres, nous avons défendu notre position jusqu’à la dernière minute et avons atteint notre but en restant en tête du classement. »

Les perspectives pour la Hongrie sont des plus alléchantes. La quatrième manche des Le Mans Series se déroulera le samedi 22 août sur le Hungaroring.

PosNumCatEquipePilotesVoitureToursEcart
1 4 LMP1 Team Oreca Matmut SARRAZIN/PANIS/LAPIERRE Peugeot 908 HDi-FAP 5h48m30820s - 215
2 12 LMP1 Rebellion Racing JANI/PROST Lola B10/60 Coupe - Rebellion 210 +5L
3 008 LMP1 Signature Plus RAGUES/MAILLEUX/ICKX Lola - Aston Martin 209 +6L
4 25 LMP2 RML ERDOS/NEWTON/COLLINS Lola HPD Coupe 201 +14L
5 41 LMP2 Team Bruichladdich OJJEH/GREAVES/EBBESVIK Ginetta-Zytek 09S 193 +22L
6 44 LMP2 DAMS FIRTH/HUGHES Formula Le Mans - Oreca 193 +44.191s
7 96 LMGT2 AF Corse BRUNI/MELO Ferrari F430 GT 192 +23L
8 43 LMP2 DAMS BARLESI/CICOGNANI/CHALANDON Formula Le Mans - Oreca 191 +24L
9 95 LMGT2 AF Corse ALESI/FISICHELLA/VILANDER Ferrari F430 GT 191 +37.824s
10 77 LMGT2 Team Felbermayr Proton LIEB/LIETZ Porsche 997 GT3 RSR 191 +39.176s
11 92 LMGT2 JMW Motorsport BELL/TURNER Aston Martin V8 Vantage 190 +25L
12 88 LMGT2 Team Felbermayr Proton RAGGINGER/RIED/HENZLER Porsche 997 GT3 RSR 190 +10.820s
13 94 LMGT2 AF Corse PEREZ COMPANC/RUSSO Ferrari F430 GT 190 +54.451s
14 89 LMGT2 Hankook Team Farnbacher FARNBACHER/SIMONSEN Ferrari F430 GT 189 +26L
15 91 LMGT2 CRS Racing KIRKALDY/MULLEN Ferrari F430 GT 189 +31.036s
16 85 LMGT2 Spyker Squadron DUMBRECK/BLEEKEMOLEN Spyker C8 Laviolette GT2-R 188 +27L
17 76 LMGT2 Imsa Performance Matmut NARAC/PILET Porsche 997 GT3 RSR 188 +2.048s
18 90 LMGT2 CRS Racing EHRET/QUAIFE/KAFFER Ferrari F430 GT 187 28L
19 45 LMP2 Boutsen Energy Racing KRAIHAMER/de CREM/DELHEZ Formula Le Mans - Oreca 187 +30.760s
20 13 LMP1 Rebellion Racing BELICCHI/BOULLION Lola B10/60 Coupe - Rebellion 186 +29L
21 50 LMGT1 Larbre Competition GARDEL/GOUESLARD/REES Saleen S7-R 184 +31L
22 36 LMP2 Pegasus Racing SCHELL/Da ROCHA Courage - Oreca LC75 179 +36L
23 46 LMP2 JMB Racing KUTEMANN/BASSO/HARTSHORNE Formula Le Mans - Oreca 175 +40L
24 66 LMGT1 Atlas FX-Team FS SCHROYEN/VAN DAM/WALCHOFER Saleen S7-R 171 +44L
25 24 LMP2 OAK Racing LAHAYE/NICOLET Pescarolo-Judd 153 +62L

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less