Motorsport

Kazuki Nakajima rejoint Toyota à Portimao

"Je me suis bien entrainé cet hiver"

Recherche

Par Olivier Ferret

24 avril 2013 - 18:10
Kazuki Nakajima rejoint Toyota à (...)

Pilote de la TS030 Hybrid N°7, Kazuki Nakajima était absent pour la première course de la saison, à Silverstone, où ses équipiers se sont classés quatrièmes. Ayant rejoint l’équipe pour les essais au Portugal, le pilote japonais est impatient de participer à sa première course du championnat WEC (World Endurance Championship) cette saison, à Spa.

Pourquoi étiez-vous absent de Silverstone ?

« Durant le même week-end, je participais à une course au Japon, à Suzuka, en Super Formula Series, le nouveau nom donné à la Formula Nippon. »

Comment cela se passe t-il en Super Formula ?

« En Super Formula, il y a du bon et du moins bon. J’ai terminé cinquième, mais après les essais cet hiver, les essais libres, les qualifications et la course, je n’aurais pas pu faire mieux. Cette année encore, le championnat est très disputé. Il y a 19 pilotes et près de 10 d’entre eux se tiennent en une demi-seconde, ce qui est très serré. Les pilotes sont principalement japonais mais il y aussi quelques étrangers. Mais à Suzuka, il a manqué quelques pilotes habituels comme Andre Lotterer ou Loïc Duval, mais bien sûr, nous savons pourquoi ! »

Est-ce difficile de passer d’une Super Formula à un prototype LMP1 ?

« C’est différent mais il n’y a besoin que de quelques tours pour reprendre le bon rythme sur une course d’endurance ou une course sprint. Vous avez déjà les bons réflexes à l‘esprit. Il faut simplement se les remémorer mais cela ne prend pas très longtemps. »

Spa sera votre première course en WEC cette saison, quel est votre état d’esprit ?

« Bien sûr, j’ai regardé la course de Silverstone et j’ai pu voir que ce ne fut pas une course facile pour nous. A Silverstone, nous n’avions pas la nouvelle voiture et à Spa, la préparation pour Le Mans en conditions de course débutera vraiment. D’un côté, il est très important que nous obtenions un bon résultat mais en même temps nous serons concentrés sur la préparation du Mans. Je suis impatient d’être à Spa avec la nouvelle voiture, c’est certain et ce test est une bonne occasion pour moi de piloter avant de rejoindre la Belgique. Sur cette piste de Portimao, nous voulons essayer des choses très précises et c’est pour moi une semaine très importante. »

L’année 2013 signifie pour vous trois championnats différents sur trois voitures différentes, comment gérez-vous un tel emploi du temps ?

« C’est à peu près la même chose que l’année dernière. J’ai sensiblement le même emploi du temps à gérer avec peut-être un peu plus de courses cette année, plus particulièrement sur le WEC où nous participerons à plus d’épreuves. Le plus important est de gérer correctement les décalages horaires fréquents entre le Japon et le reste du monde. Il faut éviter absolument d’être malade et pour le moment, tout va bien. Entre le Japon et l’Europe ce n’est pas très difficile, mais le plus dur est de retourner au Japon. Par exemple, je suis en essais au Portugal, puis je repars au Japon pour une course GT ce week-end et ensuite je reviens en Europe la semaine prochaine pour me rendre à Spa. C’est un challenge mais j’ai l’habitude de faire cela. Je me suis bien entrainé cet hiver tout en soignant ma condition physique, et jusqu’à présent, tout va bien. Mais je ne suis pas le seul de l’équipe à faire de longs voyages, Anthony et Alex suivent les Grand-Prix de Formule 1. Je ne suis pas Superman ! »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less