Motorsport

Jour 1 : Ogier règne en maître en Australie

Première journée parfaite pour le Français

Recherche

Par www.wrc.com

13 septembre 2013 - 12:42
Jour 1 : Ogier règne en maître en (...)

Sébastien Ogier s’est montré impressionnant tout au long de la journée, enchainant les meilleurs temps et augmentant son avance à la première place du Coates Hire Rally Australia.

Le Français avait commencé sa moisson de meilleurs temps jeudi soir, dans le deuxième passage de la super spéciale de Coffs Harbour. Le pilote Volkswagen a continué ce vendredi. Il s’est montré le plus rapide dans chacune des spéciales des deux boucles du jour. Il a enregistré un meilleur temps supplémentaire dans l’un des deux passages de la spéciale de Coffs Harbour, à nouveau disputée deux fois dans la soirée. Cette journée quasi-parfaite lui permet de compter 20 secondes d’avance sur son plus proche rival, Mikko Hirvonen.

« C’a été une journée parfaite, a confié Ogier, plus que jamais en bonne voie pour assurer le titre mondial dès ce week-end. C’a été une courte journée, alors qu’il y a deux journées longues et importantes qui nous attendent. Rien n’est fait mais, aujourd’hui, nous ne pouvions pas faire mieux. »

Après une longue période sans pluie, la surface des routes australiennes s’est montrée très volatile. Les voitures ont ainsi soulevé d’énormes nuages de poussière à leur passage. Dans la première boucle, les équipages n’ont ainsi pas forcé, avant de profiter d’une route balayée dans la deuxième.

Derrière Sébastien Ogier, Mikko Hirvonen a vécu l’une des plus belles journées de compétition de cette saison, lui qui n’a pas eu beaucoup de réussite en 2013. S’il n’avait pas une position de départ idéale, il a longtemps occupé la troisième place, derrière son coéquipier Kris Meeke. Il a ensuite profité de la difficulté du Nord-Irlandais à arpenter une route glissante pour grimper d’un rang, finissant la journée en deuxième position.

« Je suis très heureux du rythme que j’ai pu afficher, surtout avec ma position de route. Je suis très heureux de terminer la journée à la deuxième place. La poussière a rendu les choses difficiles dans l’après-midi, et même dans les spéciales en ville, où c’était très difficile de bien voir », a-t-il expliqué.

Kris Meeke avait fait le meilleur temps des qualifications ce jeudi, ayant choisi de s’élancer en dixième position sur la route. Toutefois, le pigiste de Citroën Racing n’était pas tellement satisfait des conditions de route. D’abord deuxième derrière Ogier, il a ensuite glissé derrière lui, cédant enfin sa troisième place au profit de Thierry Neuville. Il recherche d’abord les points plutôt que la victoire.

« J’étais plutôt content dans la matinée mais, dans l’après-midi, ça s’est moins bien passé, confie-t-il. Dans ces conditions, il faut bien connaitre sa voiture et j’ai décidé d’être prudent pour ne pas faire d’erreur. Ce n’est que mon deuxième rallye en DS3 WRC. Je fais ma course et je veux voir l’arrivée. »

Neuville est donc le grand bénéficiaire de la prudence de Meeke, puisqu’il est désormais deuxième derrière Hirvonen. Il a confié son manque de confiance dans la matinée mais a su retrouver petit à petit ses marques pour revenir dans le jeu.

C’est un peu pareil pour Jari-Matti Latvala. Hors-sujet dans la matinée, le pilote Volkswagen s’est ensuite ressaisi pour remonter progressivement vers l’avant de la course. Il est désormais cinquième, vingt secondes derrière Meeke, et a terminé la journée avec un temps scratch.

Mads Östberg suit en sixième position mais se montre frustré. « J’ai franchement attaqué à la limite, je ne pouvais pas faire mieux », explique Östberg, qui a aussi ‘survécu’ à un choc avec une grosse pierre dans la dernière spéciale de la deuxième boucle.

Andreas Mikkelsen, qui menait en début de journée, est désormais septième. Il a perdu du temps dans une jonction mais il garde une longueur d’avance sur le Russe Evgeny Novikov (+7.5).

Le pilote de Coffs Harbour, Nathan Quinn, est un convaincant neuvième, réalisant de bons débuts au volant de la Mini John Cooper Works. Il devance Khalid Al Qassimi, qui roule en Citroën DS3.

La deuxième journée débute samedi à 8h heure locale. Les équipages prendront le départ de six spéciales et parcourront 132.68 km. Le morceau de choix sera la spéciale de Nambucca, longue de 49.9 km et qui ouvrira les deux boucles.

Pos.#PiloteCat.TempsEcart / PrécEcart / 1er
1. 8 S. OGIER M 58:46.6
2. 2 M. HIRVONEN M 59:06.6 +20.0 +20.0
3. 11 T. NEUVILLE M 59:24.7 +18.1 +38.1
4. 3 K. MEEKE M 59:25.2 +0.5 +38.6
5. 7 J. LATVALA M 59:44.8 +19.6 +58.2
6. 4 M. OSTBERG M 59:48.3 +3.5 +1:01.7
7. 9 A. MIKKELSEN M 59:50.4 +2.1 +1:03.8
8. 5 E. NOVIKOV M 59:55.8 +5.4 +1:09.2
9. 22 N. QUINN 1:02:49.2 +2:53.4 +4:02.6
10. 10 K. AL QASSIMI M 1:03:28.0 +38.8 +4:41.4
11. 82 Y. PROTASOV WRC2 1:03:51.3 +23.3 +5:04.7
12. 48 A. AL-KUWARI WRC2 1:04:24.8 +33.5 +5:38.2
13. 91 A. LOMBARDO WRC2 1:12:27.6 +8:02.8 +13:41.0
14. 99 S. TURNER 1:12:53.0 +25.4 +14:06.4
15. 92 D. BLAIR 1:13:03.2 +10.2 +14:16.6
16. 93 B. FULLERTON 1:13:06.4 +3.2 +14:19.8
17. 35 Y. AL RAJHI WRC2 1:13:28.1 +21.7 +14:41.5
18. 96 A. COPPIN 1:14:22.2 +54.1 +15:35.6
19. 87 J. GELVEZ MONTERREY WRC2 1:16:41.8 +2:19.6 +17:55.2
20. 94 M. GRIGG 1:20:07.8 +3:26.0 +21:21.2

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less