Motorsport

Interview de Sébastien Loeb

"On ne peut jamais savoir ce qu’il va se passer"

Recherche

Par www.wrc.com

30 mai 2011 - 08:21
Interview de Sébastien Loeb

Sébastien Loeb a remporté le Rallye d’Argentine après un final époustouflant. Au volant de sa Citroën DS3 WRC, il a remonté tout son handicap pour glaner une troisième victoire cette saison.

Quand vous avez écopé de votre pénalité vendredi, pensiez-vous pouvoir vous imposer ?

On peut toujours imaginer ce qu’on veut mais on ne peut jamais savoir ce qu’il va se passer. Après la pénalité, et en voyant le rythme des autres, qui se battaient à coup de secondes pour la première place, on a vu qu’il était impossible de revenir aux avant-postes. Notre mission était simplement de nous rapprocher au plus près possible des pilotes de tête. Le plus proche était Mikko et j’ai essayé d’attaquer autant que possible. Je suis très content de ne jamais avoir lâché, d’avoir attaqué à la limite tout le temps car, au final, je gagne avec deux secondes d’avance.

Dimanche matin, comment avez-vous abordé la première spéciale ?

J’ai commencé en attaquant mais pas exactement comme hier. Dans le brouillard, c’était difficile et Mikko a attaqué très fort et nous a réveillés. J’ai fait de mon mieux mais les conditions étaient difficiles.

Après le problème de Sébastien Ogier, vous êtes-vous dit que vous pouviez gagner ?

Quand j’ai su le problème dont il souffrait. Quand j’ai vu ses temps, au départ, j’ai pensé que c’était normal, qu’il ralentissait en raison de sa large avance. Ensuite, j’ai été mis au courant de ses soucis. Quand j’ai appris qu’il n’avait plus de direction assistée, avec seulement 20 secondes, je savais que c’était impossible pour lui de gagner. Mais ça ne changeait rien pour moi car il fallait que j’attaque au maximum pour devancer Mikko.

Quelle importance a cette victoire ?

C’est important de gagner en devançant deux rivaux au championnat. Mais Mikko n’est toujours qu’à 13 points derrière moi, tout est ouvert. Mais je suis content d’avoir marqué de gros points.

En revenant de cette pénalité, est-ce l’une de vos plus belles victoires ?

Ce n’est pas ma plus belle victoire car Ogier était en tête et il aurait gagné s’il n’avait pas fait son tonneau. Jari-Matti et Petter aussi ont eu des problèmes. Mais c’est un résultat incroyable, dans d’incroyables circonstances. C’est aussi un bon résultat pour Citroën avec la 3e place d’Ogier.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less