Motorsport

Histoire de chronométrage…

Stage One Technologies chronométrera le reste du championnat

Recherche

Par

26 février 2012 - 19:41
Histoire de chronométrage…

Depuis 2001, le championnat du monde des rallyes utilise un système de chronométrage développé par Stage One technologies, et après quelques incertitudes, le WRC continuera à mandater cette entreprise pour le reste du championnat 2012.

Plus tôt dans la semaine, la FIA a déclaré qu’elle "est heureuse de confirmer qu’elle a signé un accord avec Stage One Technologies, pour la fourniture des systèmes de synchronisation et de suivi. Et ce pour le reste de la saison 2012. Ce service assure le suivi des voitures pendant toute la durée d’un rallye, augmentant la sécurité à la fois dans et entre les spéciales. Cela assure aussi le chronométrage à un millième de seconde, nécessaire pour la toute nouvelle spéciale qualificative."

Le système de Stage One permet de se rendre compte des résultats et des temps intermédiaires des spéciales sur wrc.com. Le directeur général de Stage One Technologies, Simon de Banke, a déclaré : "Je tiens à rendre hommage à la vitesse et au professionnalisme avec lesquels tout le monde a travaillé à la FIA pour rendre cet accord possible. Nous sommes impatients de mettre nos horloges, une année de plus, à disposition du sport le plus excitant de la planète."

Pour rappel, le 8 janvier 2012, la FIA avait mis un terme à son contrat avec North One Sport, le promoteur du championnat du monde des rallyes. Cette annonce avait provoqué un cataclysme à quelques jours du premier rallye de la saison, au Monte Carlo. Lors de ce rallye, c’est l’organisateur, l’Automobile club de Monaco, qui avait assuré le chronométrage de l’épreuve. Alors qu’à la deuxième manche en Suède, un accord unique pour l’épreuve avait déjà été conclu avec Stage One Technologies.

keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less