Motorsport

Grosse déception chez Citroën

Meeke sorti, Ostberg seulement 9ème

Recherche

Par Olivier Ferret

21 août 2015 - 21:07
Grosse déception chez Citroën

 Mads Østberg et Jonas Andersson achèvent la première journée du Rallye d’Allemagne en neuvième position, juste devant Stéphane Lefebvre et Stéphane Prévot, dixièmes.
 Victimes d’une sortie de route qui les a obligés à terminer au ralenti, Kris Meeke et Paul Nagle bouclent l’étape au vingt-cinquième rang.
 Une nouvelle course commence pour le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team, avec l’ambition de décrocher un maximum de points dimanche après-midi.

Après de nombreux mois à parcourir le monde sur des routes en terre, les équipages retrouvaient l’asphalte ce matin en Allemagne. Spécifiquement préparées pour l’occasion, les DS 3 WRC s’élançaient chaussées de nouveaux pneumatiques Michelin.

Cette première journée emmenait les pilotes vers le nord de Trèves avec deux spéciales sur des routes rapides à travers la campagne allemande, avant d’affronter de terribles enchainements dans deux autres chronos au cœur des vignobles mosellans.

Kris Meeke s’installait au quatrième rang dès l’arrivée du premier exercice. Toujours performant, il occupait la quatrième place du classement général au moment de partir dans l’ES6. Piégé dans un virage glissant, il sortait dans un champ avant de casser un élément de suspension avant. Le Britannique parvenait à continuer, mais devait terminer l’étape au ralenti en cédant une dizaine de minutes.

Pour Mads Østberg, ce retour sur asphalte passait par un temps d’adaptation. En quête de réglages lui permettant de se sentir le plus à l’aise possible, le Norvégien s’accrochait à ses principaux rivaux dans les multiples épingles à travers les vignes du bord de la Moselle. Il bouclait la journée au neuvième rang à seulement une dizaine de secondes du top 6, avec des performances en hausse dans l’après-midi.

Stéphane Lefebvre prenait le départ de son premier rallye au volant de la DS 3 WRC. Vainqueur du FIA Junior WRC l’an passé, le jeune français avait tout à découvrir aujourd’hui. Compétitif dès le premier chrono, avec la neuvième place à la clé, Stéphane faisait le plein d’expérience en s’offrant même un sixième temps dans l’ES5 pour achever cette première étape en dixième position.

Le programme de samedi sera très différent. Départ dès 6h10 pour un parcours de neuf spéciales qui se terminera à 20h52. La journée débutera avec un premier passage au milieu des vignes dans Grafschaft, puis sur les très rapides routes de Bosenberg dans le Saarland… Les équipages auront ensuite rendez-vous dans le camp militaire de Baumholder pour affronter Panzerplatte dans une version très courte (2,87 km) et dans une version très longue (45,61 km). Les deux boucles seront entrecoupées par une assistance de 30 minutes.

ILS ONT DIT

Mads Østberg : « Nous avons été de plus en plus rapides au cours de cette journée. Après le passage à l’assistance, j’ai senti que nous étions davantage dans le rythme avec des temps en progrès. Le dernier chrono du jour a montré que nous avancions sur la bonne voie. Le classement est très serré devant nous. Il faut continuer à progresser pas à pas pour aller chercher un meilleur résultat. Je préfère les spéciales qui sont au programme de demain, je suis donc impatient de continuer ce rallye. »

Kris Meeke : « Dans la deuxième spéciale de l’après-midi, il y avait de la terre dans un virage en seconde. Nous avons glissé au milieu de la courbe pour finir dans un champ. Il m’a fallu une trentaine de secondes pour pouvoir revenir sur la route. Lorsque nous sommes repartis, j’ai repris mon rythme. Mais, cinq kilomètres plus loin, une partie de la suspension avant a cassé sur un gros freinage. Il était nécessaire de rouler au ralenti pour atteindre l’assistance. Je suis vraiment très déçu, car nous avions un bon rythme depuis le départ. »

Stéphane Lefebvre : « Une DS 3 WRC va très vite ! Les deux premières spéciales étaient assez naturelles pour moi, mais au cœur des vignobles, c’était bien plus compliqué. Nous ne regardons pas vraiment les classements, uniquement pour nous situer par rapport aux pilotes plus expérimentés. Nous avons fait un sixième temps en roulant très proprement, c’est très encourageant. Demain, le profil des routes sera très différent, ce sera encore une découverte ! »

FILM DU RALLYE

ES1 – Sauertal 1 (14,84 km) – Meilleur temps pour Sébastien Ogier pour lancer le rallye. Le leader du championnat devançait Jari-Matti Latvala, Andreas Mikkelsen et Kris Meeke. Belle performance de Stéphane Lefebvre pour ses débuts en DS 3 WRC avec le neuvième temps, juste devant Mads Østberg.

ES2 – Waxweiler 1 (16,40 km) – Second scratch pour Sébastien Ogier, encore devant Latvala, Mikkelsen et Kris Meeke. Stéphane Lefebvre conservait un rythme élevé avec le huitième temps. Onzième performance pour Mads Østberg.

ES3 – Moselland 1 (23,24 km) – En étant le plus rapide du plus long chrono de la matinée, Jari-Matti Latvala s’emparait de la première place du classement devant Ogier, Mikkelsen et Kris Meeke. Mads Østberg signait le onzième temps, avec Stéphane Lefebvre derrière lui.

ES4 – Mittelmosel 1 (13,67 km) – Troisième temps partagé pour Kris Meeke, tandis que Sébastien Ogier terminait la matinée à seulement 0,1 seconde du leader Jari-Matti Latvala. Mads Østberg se plaçait en huitième position, pendant que Stéphane Lefebvre engrangeait de l’expérience dans les vignes.

ES5 – Sauertal 2 (14,84 km) – Après l’assistance, Sébastien Ogier signait un nouveau meilleur temps dans Sauertal et récupérait la première place du classement général, devant Latvala, Mikkelsen et Kris Meeke. Pour commencer ce second tour, Stéphane Lefebvre se plaçait en sixième position et se rapprochait du dixième rang de Mads Østberg.

ES6 – Waxweiler 2 (16,40 km) – Victime d’une sortie de route, Kris Meeke cédait 1’39’’. Ogier confortait sa première place devant Latvala et Mikkelsen, tandis que Dani Sordo profitait des problèmes du Britannique pour s’installer au quatrième rang. Mads Østberg et Stéphane Lefebvre plaçaient les deux autres DS 3 WRC dans le top 10.

ES7 – Moselland 2 (23,24 km) – De retour dans les vignes, Sébastien Ogier était à nouveau le plus rapide. Mads Østberg et Stéphane Lefebvre confortaient leurs positions dans le top 10, tandis que Kris Meeke ramenait sa DS 3 WRC au ralenti en lâchant encore cinq minutes.

ES8 – Mittelmosel 2 (13,67 km) – Septième meilleur temps en huit spéciales pour Sébastien Ogier qui terminait la journée en tête devant Latvala et Mikkelsen. Sixième du chrono, Mads Østberg reprenait des secondes à ses principaux rivaux au classement. Dixième performance pour Stéphane Lefebvre. Kris Meeke parvenait au terme de la spéciale avec trois minutes de retard.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less