Motorsport

ES4-5 : Quand Ouninpohja sonne le glas de certains objectifs

Rallye de Finlande

Recherche

Par www.wrc.com

31 juillet 2015 - 12:48
ES4-5 : Quand Ouninpohja sonne le (...)

La spéciale d’Ouninpohja n’a pas failli à sa réputation puisque plusieurs pilotes de pointe y ont vu leurs espoirs se briser vendredi en fin de matinée.

Deuxième du Rallye de Finlande jusque là, Kris Meeke a éprouvé des difficulté »s à terminer cette mythique spéciales en raison de problèmes de transmission sur sa DS 3. Le pilote d’Irlande du Nord, qui avait moins d’une demi-seconde de retard après l’ES3, a perdu 5’’3 puis 4’’9, le repoussant à plus de dix secondes à l’issue de la première boucle.

« C’est dur à expliquer pour la transmission. Je pensais que c’était l’arbre mais apparemment non. Ce n’était pas aussi grave que je l’imaginais dans Ouninpohja mais je ne peux pas être compétitif comme ça, j’ai moins de traction qu’en début de journée. » Il est, au terme de l’ES5, troisième avec 10’’6 de retard.

Ott Tänak continue de souffrir avec sa Ford Fiesta RS WRC, suite à la pierre heurtée dans l’ES3 et qui a endommagé une suspension. Il a reculé de la quatrième à la dixième place, ayant perdu 90 secondes dans ces deux secteurs. « C’est n’est vraiment pas facile quand on ne peut pas sauter dans les spéciales », a commenté l’Estonien.

Son coéquipier Elfyn Evans a perdu autant de temps après avoir abîmé la suspension arrière de sa Fiesta RS WRC 5 kilomètres après le départ d’Ouninpohja. « Je suis sorti large et j’ai heurté une pierre dans le fossé. On est déjà content de ne pas être parti en tonneaux. Ensuite, ça s’est bien passé pendant un moment et la suspension a finalement cassé. » Il a perdu une trentaine de secondes dans Himos, sortant du top 10 depuis la sixième place.

Sébastien Ogier a fait le meilleur temps des deux spéciales, comptant une avance de 5’’3 sur son coéquipier Jari-Matti Latvala à l’issue de la première boucle de spéciales. Kris Meeke est troisième.

Troisième dans Ouninpohja, Mads Østberg a grimpé au quatrième rang. Le Norvégien a six secondes d’avance sur Hayden Paddon, pas très heureux de la maniabilité de la Hyundai i20. Au volant de la même voiture, Dani Sordo est sixième mais à plus d’une minute de la tête de course.

Le premier abandon de taille est celui d’Andreas Mikkelsen, qui a été victime d’un accident spectaculaire, dans Himos. Robert Kubica continue sa collection d’ennuis avec un problème d’alternateur.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less