Motorsport

ES15-16 : Ogier assomme la concurrence à Panzerplatte

Rallye Deutschland

Recherche

Par www.wrc.com

22 août 2015 - 18:31
ES15-16 : Ogier assomme la concurrence

Samedi après-midi, Sébastien Ogier a livré un récital sur les routes d’entrainement militaire de Panzerplatte. Il est désormais solidement installé en tête du Rallye d’Allemagne.

Vainqueur du marathon de 45.61km avec 15.3s sur son équipier Jari-Matti Latvala, le pilote de la Volkswagen Polo R portait son avance à 32.3s à une spéciale de la fin d’étape.

“J’ai vraiment fait une bonne spéciale. J’ai réussi à trouver un bon set-up et les pneus ont plutôt bien tenu. Je pouvais même attaquer sur la fin”, racontait le Français.

Homme le plus rapide de la courte spéciale précédente devant Thierry Neuville, Latvala cherchait des réponses pour expliquer un tel déficit.

“Je pensais que nous avions bien roulé, mais le temps a l’air mauvais. Je suis vraiment surpris. Je ne comprends pas. J’avais de bonnes sensations, je n’ai pas fait d’erreur, mais le temps ne correspond pas à nos attentes”, admettait le Finlandais.

Après un changement de différentiel à l’assistance, Andreas Mikkelsen s’avouait en difficulté avec sa Polo R, mais le Norvégien conservait la troisième position devant Dani Sordo. L’Espagnol continuait de distancer son partenaire Thierry Neuville malgré un problème entre le deuxième et le premier rapport.

Sixième, Elfyn Evans échappait de justesse à l’accident en glissant près de l’arrivée. C’était pire pour Ott Tänak, son équipier chez M-Sport, qui perdait une minute en sortant puis en essayant de redémarrer le moteur de sa Ford Fiesta RS avec un démarreur récalcitrant.

Une faute qui permettait à la DS 3 d’Østberg de ravir le septième rang, à 7.2s d’Evans.

Si la Hyundai i20 d’Hayden Paddon cédait plus d’une minute sur Ogier, le Néo-Zélandais trouvait enfin une explication à son rallye difficile : un problème de turbo provoquait petit à petit une perte de puissance.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less