Motorsport

ES14 : troisième scratch consécutif pour Latvala

Dyfnant (21,34km)

Recherche

Par www.wrc.com

16 novembre 2013 - 15:06
ES14 : troisième scratch consécutif (...)

Jari-Matti Latvala a remporté un troisième scratch consécutif en devançant Mads Ostberg. Mais la donnée la plus importante est que le Finlandais a fait une partie de son retard sur Sébastien Ogier, en tête du rallye.

Au volant de sa Volkswagen Polo R, Latvala a été 7,9s plus rapide que les concurrents réduisant son retard à 17,1s avant les deux passages dans la courte spéciale de Chirk Castle.

À l’arrivée, l’excitation se sentait dans la voix de Latvala. « Parfois vous faites un grand écart quand vous réalisez une bonne spéciale. Ogier a été très rapide mais il est aussi humain et il ne peut pas être parfait à chaque spéciale. »

Ogier n’était pas perturbé par son temps, seulement quatrième de l’ES14. « Oui, nous avons perdu un peu de temps mais ce n’est pas catastrophique. Nous pouvons nous permettre d’en perdre un peu. Il n’y a rien de mauvais dans notre passage, j’ai juste été un peu plus lent et un peu plus prudent », a expliqué le Français.

Ostberg a livré une très bonne performance avec sa Fiesta R5 après avoir échangé des mots forts par téléphone avec son père.

« J’ai pilotais bien mais je ne comprenais pas tout. L’équilibre de la voiture était bon mais les temps n’y étaient pas. Nous perdions de la motricité, en particulier dans les portions en montées. Au final, nous avons perdu pas mal de temps, peut-être une seconde au kilomètre. »

« J’ai eu un appel avec mon père. Il m’a dit que si je voulais terminer ce rallye, je devais m’adapter à la voiture dont je disposais. Mais il m’a dit que je si je voulais améliorer mon classement, je devais assouplir complètement mes suspensions. J’ai toujours écouté ce qu’il m’a dit et je l’ai fait ! », a avoué Ostberg.

Andreas Mikkelsen continue sa belle démonstration en signant le troisième temps, à 6,4s de Latvala. Mais avec la performance de Ostberg, il ne dispose plus que de 4,8s d’avance sur le pilote de la Fiesta RS.

Thierry Neuville est cinquième, lui aussi avec une Fiesta RS, malgré une petite frayeur au départ. « J’étais un peu en retard au départ et je n’arrivais pas à fermer mon harnais de sécurité. Mais une fois que nous étions dans la spéciale, tout était OK », a expliqué le Belge.

Dani Sordo complète le top 6 avec sa Citroën DS3.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less