Motorsport

ES1 & 2 : Mikkelsen maître des super spéciales australiennes

Le pilote VW premier leader

Recherche

Par www.wrc.com

12 septembre 2013 - 13:09
ES1 & 2 : Mikkelsen maître des (...)

Le Norvégien de l’équipe Volkswagen, Andreas Mikkelsen, s’est montré le plus rapide au terme des deux super spéciales de Coffs Harbour.

Cette nouvelle spéciale est basée au centre de Coffs Harbour, prenant la route jouxtant le parc d’assistance. Elle permet à deux voitures de s’élancer en même temps. Le départ est donné en simultané de deux endroits opposés, sur un ancien vélodrome, avant de rentrer dans les rues de la ville et de revenir dans le vélodrome. Le revêtement est composé d’asphalte et de terre.

Mikkelsen s’est montré le plus rapide lors du premier passage et a ensuite fait le deuxième temps lors du deuxième run. Il compte maintenant 0.9 seconde d’avance sur Kris Meeke, qui avait fait le meilleur temps de la spéciale qualificative au volant de sa Citroën DS3 WRC. Jari-Matti Latvala, au volant lui aussi d’une Polo R WRC, est troisième, à 0.5 de Meeke.

C’est la première fois qu’Andreas Mikkelsen mène un rallye en Championnat du Monde. Mais il a failli ne pas le faire, ayant touché une barrière avec le côté avant-gauche de sa Polo, lors du deuxième passage.

« La spéciale s’est bien passée mais je pense que les organisateurs ont mis de l’eau sur la route après le premier tour et je me suis rendu compte que ça glissait davantage, a-t-il expliqué. Je pense que l’on s’en sort bien, ça va. Nous n’avons pas de pépin. »

L’eau a été répandue sur certaines portions afin d’éviter un phénomène trop important d’élévation de poussière. Cela a rendu le revêtement glissant, ce qui a surpris de nombreux équipages. « Certains virages étaient un peu comme si nous roulions sur de la glace, a expliqué Meeke. Nous avons essayé de produire du beau spectacle mais nous n’avons pas pris de risque. »

Disputée devant des tribunes pleines, cette super spéciale a permis aux équipages de début cette épreuve sur un tracé étroit et sinueux. Dans ces conditions, le leader du Championnat, Sébastien Ogier, a terminé quatrième. Le Français attend maintenant la journée de vendredi, où le balayage sera au centre de toutes les attentions.

Mikko Hirvonen est cinquième, devant Thierry Neuville et Mads Östberg. Le pilote de Coffs Harbour Nathan Quinn est en dixième position, au volant d’une Mini John Cooper Works WRC. Il a réussi à devancer Khalid Al Qassimi.

WRC 2

Yuriy Protasov, en Ford Fiesta R5, mène le classement du WRC 2, avec 0.5 d’avance sur la Fiesta RRC de Yazeed Al Rajhi. Hayden Paddon est troisième mais a dû laisser sa Skoda Fabia S2000 avec une batterie récalcitrante.

Subhan Aksa a débuté avec six minutes de retard, sa Ford Fiesta R5 s’étant en mode sécurité après un problème moteur. L’Indonésien a manqué de puissance dès son premier passage et les mécaniciens de M-Sport ont entrepris de réparer le moteur qui souffrait de fuite d’huile et d’eau.

Le Rallye d’Australie reprend vendredi, à 10h03 heure locale, 2h03 heure de Paris.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less