Motorsport

Citroën se satisfait de son week-end hongrois

Muller et Lopez font le poids

Recherche

Par Olivier Ferret

4 mai 2014 - 19:05
Citroën se satisfait de son week-end (...)

 Les Citroën C-Elysée WTCC ont réalisé aujourd’hui un nouveau doublé, avec une victoire d’Yvan Muller devant José-María López lors de la première course disputée sur le Hungaroring.

 Sur un circuit où les opportunités de dépassement sont rares, les Citroën n’ont pas été en mesure de remonter sur le podium de la seconde manche.

 José-María López et Citroën Total conservent la tête des Championnats du Monde. Au classement ‘Pilotes’, l’Argentin conserve la tête et Yvan Muller devance désormais Sébastien Loeb.

Après des qualifications disputées sur le sec, l’incertitude était de mise quant aux conditions météo pour les deux manches, programmées ce dimanche en tout début d’après-midi. Tombée en abondance au cours de la nuit, la pluie cessait à quelques heures du départ.

A l’extinction des feux rouges, Yvan Muller et José-María López tiraient parti de leurs positions sur la grille pour prendre la tête. Sébastien Loeb, en revanche, ratait son envol et il se retrouvait enfermé dans le premier virage. Le pilote de la Citroën C-Elysée WTCC n°9 bouclait le premier tour en 7e place derrière Muller, López, Monteiro, Tarquini, Bennani et Michelisz.

Yvan Muller parvenait à creuser une longueur d’avance, mais Pechito López maintenait la pression sur son équipier. De même, Sébastien Loeb tentait de trouver l’ouverture sur Norbert Michelisz. Malgré tout, le Hungaroring restait fidèle à sa réputation et aucun dépassement ne venait émailler la course. Yvan Muller remportait donc sa deuxième victoire de la saison devant José-María López et Tiago Monteiro.

Après une courte pause, les voitures reprenaient la piste pour la revanche. En raison de la grille de départ inversée, Loeb, López et Muller étaient placés du 8e au 10e rangs.
Gianni Morbidelli abordait le premier freinage en tête devant Tiago Monteiro, le poleman Hugo Valente et Tom Coronel. Bien inspiré dès les premiers mètres, Yvan Muller se faufilait entre ses équipiers et il s’emparait de la cinquième position face à José-María López. Une nouvelle fois, Sébastien Loeb ne prenait pas la meilleure option et il bouclait le premier tour au neuvième rang.

Très vite, le trio Morbidelli / Monteiro / Valente se détachait, tandis que Muller et López ne parvenaient pas à faire sauter le bouchon Coronel. Il en était ainsi jusqu’à l’arrivée et les pilotes Citroën étaient absents du podium.

Au cumul, José-María López conservait la tête du Championnat du Monde, tandis qu’Yvan Muller dépossédait Sébastien Loeb de la deuxième position. Chez les Constructeurs, Citroën Total portait son avance à 99 points.

ILS ONT DIT

Yves Matton : « En considérant les caractéristiques de ce circuit et les lests de compensation établis avant ce meeting, nous réalisons un week-end très positif. Nous retiendrons les trois premières places en qualifications et le doublé lors de la première manche. Nous savions qu’il serait quasiment impossible de remonter sur le podium de la course 2 à la régulière. Les départs constituaient les seules opportunités de gagner des positions. Ensuite, la hiérarchie était systématiquement figée. L’autre enseignement consiste le niveau de performance, désormais très homogène entre les constructeurs. C’est de bon augure pour la suite de la saison. »

Yvan Muller : « Nous savions que le départ était primordial sur ce circuit. Dans la première course, j’ai attaqué pour creuser un petit écart sur José. Quand il revenait, j’étais aussitôt en mesure de lui faire comprendre que je pouvais répliquer. J’ai pu préserver mes pneus dans les derniers tours et signer une nouvelle victoire. J’ai toujours gagné la première course ici et c’est bien de poursuivre la série ! Je suis également satisfait de ma cinquième place dans la seconde manche. Un championnat se gagne aussi avec des places d’honneur. »

José-María López : « Yvan a tout simplement été meilleur dans tous les domaines ce week-end. Mais après trois meetings je suis toujours en tête du championnat et c’est mieux que ce que j’espérais avant le début de la saison ! Même s’il est quasiment impossible de doubler ici, je crois que le public a assisté à des courses intéressantes et c’est bon pour le championnat dans son ensemble. »

Sébastien Loeb : « Mes deux départs ont été difficiles : j’ai choisi à chaque fois la plus mauvaise option ! Dans la première course, je tente l’extérieur quand je vois que mes concurrents s’empilent à la corde, mais j’ai été tassé à la sortie. Pour ne pas revivre la même mésaventure, je me suis mis à l’intérieur au second départ, mais je me suis tout de même fait déborder par l’autre côté. Je ne sais pas si c’est un manque d’expérience ou de réussite, mais mes chances de bons résultats ont été aussitôt hypothéquées. J’espère redresser la barre la semaine prochaine en Slovaquie ! »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less