Motorsport

Audi s’impose et fait le spectacle à Silverstone

Peu de changements dans les dernières heures

Recherche

Par

14 avril 2013 - 20:40
Audi s’impose et fait le spectacle à (...)

Audi s’est donc imposé pour cette première manche du World Endurance Championship 2013 à Silverstone. Les R18 e-tron quattro n’ont jamais été menacées par les Toyota TS030 et leur domination ne souffre d’aucune contestation. Anthony Davidson et la Toyota n°8, la mieux classée des TS030, terminent à un tour allors que la Toyota ne s’est arrêtée que sept fois contre huit aux Audi.

Si les meilleurs temps au tour des Toyota sont assez proches de ceux des Audi, celles-ci se sont montrées nettement plus constantes, avec un comportement plus stable.

Tom Kristensen, Allan McNish et Loïc Duval ont fait triompher l’Audi n°1 devant la voiture sœur de Benoît Tréluyer, André Lotterer et Marcel Fässler. Pourtant, jusqu’à moins d’un quart d’heure du drapeau à damiers ont pensait que Benoît Tréluyer alliat franchir le premier la ligne d’arrivée. Mais une nouvelle fois le Dr Ullrich n’a pas figé les positions et a laissé les pilotes s’exprimer. Allan McNish a fin une fin de course de folie, l’écossais n’étant pas avare de ses efforts puisqu’il établissait le meilleur tour en course dans les derniers tours. Jouant avec le trafic, il s’est tout d’abord rapproché du Champion du Monde et a profité du dépassement d’une Porsche pour passer le français à l’extérieur. D’aucuns disaient Allan McNish sur le déclin. Au vu de la course d’aujourd’hui, ils devront peut-être réviser leur jugement car McNish a été « the man of the race » avec une gestion du trafic à nouveau impressionnante.

En fait, le classement à l’arrivée des Six Heures de Silverstone est peu ou prou identique à celui de la mi-course, ce qui témoigne de la fiabilité de plus en plus grande des voitures. Audi Sprt Team Joest, Delta-ADR et Aston Martin Racing (en GTE Pro et GTE Am pour AMR) ont conservé leurs positions.

Les dernières heures

Après la mi-course, la pluie s’est arrêtée aussi vite qu’elle était arrivée et le soleil est revenu sur Silverstone. Les deux Audi étaient toujours en tête, la n°1 de Lotterer ayant une petite avance sur la n°2 de Tom Kristensen. Les R18 e-tron quattro avaient une marge de un tour.

Derrière les hybrides, les Lola Toyota Rebellion ont continué leur petit bonhomme de chemin , sur un bon rythme, Nicolas Prost (n°12) ayant deux tours d’avance sur Cong Fu Cheng (n°13).

En LMP2, l’Oreca Nissan n°25 Delta-ADR a conservé la première position, après un bref intérim de la Morgan Nissan n°24 du OAK Racing pilotée par Alex Brundle au moment du ravitaillement de l’Oreca n°25. En GTE Pro, AMR ne lâche rien et conserve le leadership dans cette quatrième heure de course et en GTE Am, la Vantage n°95 a une avance confortable de deux tours sur la Ferrari 458 8 Star Motorsports de Philippe Peter. La Corvette Larbre Compétition a fait un joli retour et occupe désormais la troisième place de la catégorie.

Les positions vont évoluer en tête. Au moment du ravitaillement de l’Audi n°1, la n°2 a pris la première place et l’a conservée après son propre ravitaillement, celui-ci ayant été plus bref.

En LMP2, l’Oreca Delta-ADR ne montre aucun signe de faiblesse malgré une belle prestation de la Morgan n°24 et la Vantage AMR n°97 domine sans partage le GTE Pro.

Comme pour le LMP1 et la victoire au général, les changements dans les catégories vont intervenir en toute fin de course.

En LMP2, malgré un beau forcing de Olivier Plan l’Oreca n°25 reste inaccessible pour la Morgan n°24, mais un duel sévère oppose la Morgan n°35 de Martin Plowman et la Zytek n°41 du Greaves Motorsport de Tom Kimber-Smith . Le duel dure plusieurs tours, mais Kimber-Smith est plus rapide et finit par passer, décrochant la troisième place du podium qui associe trois constructeurs différents, Oreca, Morgan et Zytek.

Si en GTE Pro, la Vantage n°97 n’est pas inquiétée, pas plus que l’Aston Martin n°95 en GTE Am, la lutte pour la deuxième place de la catégorie est chaude. Fernado Rees est revenu très vite avec la Corvette Larbre Compétition sur la Ferrari 8Star de Rui Aguas et le brésilien se fait de plus en plus menaçant sur le portugais. Les deux voitures finissent par entrer légèrement en contact. La Ferrari semble touchée à l’arrière mais Rui Aguas insiste encore avant de devoir rentrer au stand pour réparer. La Corvette récolte ainsi une belle deuxième place après deux pénalités pour vitesse excessive sur la pitlane.

Claude Foubert

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less