Motorsport

Aston Martin Racing donne un nouveau souffle au GTE-Pro

Bruno Senna a rejoint le team

Recherche

Par

6 février 2013 - 23:05
Aston Martin Racing donne un nouveau

Aston Martin Racing ne fait pas dans la dentelle l’année de son 100ème anniversaire. La marque de Gaydon décide de frapper fort et de ne plus laisser en découdre Porsche et Ferrari. On en avait déjà eu un aperçu en fin de saison dernière avec une victoire de la Vantage GTE à Zhuhai pour la clôture du Championnat du Monde d’Endurance. Ce programme 2013 est certainement le plus ambitieux avec pas moins de quatre autos en FIA WEC : deux en GTE-Pro et deux en GTE-Am. Pour cette campagne 2013, les deux Vantage GTE alignées en GTE-Pro ont été nettement améliorés, comme l’indique Dan Sayers, ingénieur en chef : « Nous avons retravaillé le modèle gagnant en 2012 pour la saison à venir. L’équipe a optimisé la maniabilité de la voiture et l’optimisation de la performance. » Les deux Vantage GTE qui évolueront en GTE-Am sont les modèles vus l’an passé en GTE-Pro afin de répondre à la réglementation en vigueur.

David Richards, Président d’Aston Martin, dresse les objectifs : « Il y a un vrai sens de l’anticipation chez Aston Martin Racing cette année, et il est temps pour nous de retrouver la plus haute marche du podium au Mans. Ce serait une façon appropriée pour Aston Martin, qui a un riche héritage en sport automobile et plus particulièrement au Mans, de couronner son centenaire. »

John Gaw, Team Principal AMR, confirme les évolutions reçues sur les modèles 2013 : « Environ 30% de tous les composants des voitures Pro 2013 sont nouveaux, ce qui en fait une amélioration significative. Nous avons examiné des domaines spécifiques où l’on pouvait perdre du poids pour le redistribuer à d’autres. Nous avons également revu la suspension pour en améliorer son fonctionnement avec de nouvelles molettes, qui vont rendre la voiture encore plus facile à piloter. Notre objectif est de gagner au Mans et en FIA WEC, et nous sommes particulièrement heureux d’accueillir des équipages professionnels pour cette année du centenaire. L’année passée, nous avons prouvé la fiabilité et la rapidité de la voiture, et nos deux GTE-Am reprendront là où nous nous sommes arrêtés en Pro en fin d’année dernière avec la victoire à Shanghai. »

La grosse nouveauté vient de la présence chez AMR de Bruno Senna. Le Brésilien renoue avec l’Endurance après les années Formule 1. Avec un mentor de la trempe de Fred Mako, gageons que l’ancien pilote de F1 va rapidement trouver ses marques.

Devant le peu d’attrait de la catégorie GTE-Pro, on s’acheminait vers une saison bien terne, mais avec deux Aston Martin, deux Porsche et deux Ferrari, ce sera finalement la guerre ! Et que dire des 24 Heures du Mans où viendront s’y ajouter Corvette Racing et SRT Motorsports. On aura finalement cinq constructeurs, soit plus qu’en LMP1. Toute la fine fleur des pilotes GT sera bien là : Mako, Bruni, Vilander, Fisichella, Dumas, Bernhard, Bergmeister, Pilet, Beretta, Senna, Turner, Mücke, Bell, Dumbreck, Lieb, Lietz, Westbrook, Garcia, Gavin, Taylor, Magnussen, Milner, Goossens et consorts. On peut faire confiance à Porsche pour donner une belle touche finale à sa nouvelle 911 GT3-RSR version 991 avant le coup d’envoi du championnat FIA WEC. Du côté de chez Michelotto, on n’est pas resté inactif non plus puisque la F458 Italia a elle aussi subi une cure de jouvence à l’intersaison. Tout ce petit monde va partir sur un même pied d’égalité. La catégorie GTE-Pro pourrait bien être LA catégorie à suivre cette saison malgré le plus faible plateau du FIA WEC. Il est bien connu que quantité ne rime pas toujours avec qualité.

On attend toujours l’arrivée de nouveaux constructeurs en GTE même si McLaren est sur les rangs, BMW pourrait franchir le pas, Mercedes veut revenir au Mans et Nissan aimerait voir sa GT-R dans la Sarthe. En attendant, « the show must go on ! »

Laurent Mercier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less