Motorsport

Après ES8 : Ogier emmène un triplé VW en Allemagne

Rallye Deutschland

Recherche

Par www.wrc.com

21 août 2015 - 19:20
Après ES8 : Ogier emmène un triplé VW (...)

Sébastien Ogier a remporté sept spéciales sur huit ce vendredi pour prendre la tête du Rallye d’Allemagne après la première journée.

Au terme du premier jour de la neuvième manche du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA, le Français mène devant son équipier Jari-Matti Latvala de 9.5s. Andreas Mikkelsen complète la domination des Volkswagen Polo R, 25.4s derrière le Finlandais.

Toutefois, ces chiffres dissimulent la réalité d’une journée fascinante sur l’asphalte longeant la frontière belge et les vignobles mosellans de Trèves. Si Ogier signait les deux premiers scratches, Latvala lui répondait et terminait la matinée en tête pour un dixième.

Néanmoins, les réglages ajustés de la voiture du Français lui permettaient de monopoliser les meilleurs temps l’après-midi, reprendre les commandes et s’échapper.

“C’était un bon après-midi, vraiment amusant. Cela faisait longtemps que je n’avais pas autant attaqué sur asphalte. J’ai trouvé un meilleur set-up pour l’après-midi, mais Jari-Matt reste proche donc je vais conserver la même approche demain”, résumait Ogier.

Latvala restait frustré des conditions. La piste salie en matinée était devenue glissante lors du second passage, rendant les cordes difficiles pour que le Finlandais puisse gratter quelques dixièmes.

Auteur d’un départ prudent, Mikkelsen enchaînait les troisièmes meilleurs temps pour conserver le dessus sur Kris Meeke, jusqu’à ce qu’une faute du Britannique donne plus d’air au Norvégien.

Surpris par de la terre dans l’ES6, Meeke glissait dans un champ. Il rejoignait la route, mais une pièce de suspension cassée à l’avant-gauche lui coûtait plus de neuf minutes et une Citroën DS 3 en crabe le reste de la journée.

Les Hyundai de Dani Sordo et Thierry Neuville échangeaient leurs positions à quatre reprises durant leur duel pour la quatrième place. Le troisième temps de Sordo dans l’ES8 finale permettait à l’Espagnol de la conserver pour 1.9s. Cette dernière spéciale était également la seule où Volkswagen manquait le triplé.

Elfyn Evans se classait sixième avec sa Ford Fiesta RS au frein à main récalcitrant, suivi de son équipier Ott Tänak, qui lâchait 10s en glissant dans un champ après avoir été surpris par de la terre au freinage.

Huitième, Hayden Paddon devançait Mads Østberg, qui prenait progressivement confiance, et Stéphane Lefebvre, qui réalise ses débuts en WRC avec une DS 3. Le Français commettait toutefois une faute sur l’une des dernières chicanes.

Parti avec une pénalité de cinq minutes pour un changement de moteur après le shakedown, Robert Kubica sortait de piste lors de la dernière spéciale, s’arrêtant de la foulée pour récupérer le pare-brise de sa Fiesta RS.

Demain, les concurrents affronteront un véritable marathon. Plus de 13 heures au volant et 170.79 kilomètres chronométrés les attendent. Cinq spéciales sur les intimidantes routes militaires de Panzerplatte à Baumholder complèteront le menu.

Pos.#PiloteTempsEcart / PrécEcart / 1er
1. 1 OGIER 1:19:13.5
2. 2 LATVALA 1:19:23.0 +9.5 +9.5
3. 9 MIKKELSEN 1:19:48.4 +25.4 +34.9
4. 8 SORDO 1:20:20.3 +31.9 +1:06.8
5. 7 NEUVILLE 1:20:22.2 +1.9 +1:08.7
6. 5 EVANS 1:20:35.6 +13.4 +1:22.1
7. 6 TANAK 1:20:41.3 +5.7 +1:27.8
8. 20 PADDON 1:20:44.9 +3.6 +1:31.4
9. 4 OSTBERG 1:20:48.9 +4.0 +1:35.4
10. 12 LEFEBVRE 1:21:40.8 +51.9 +2:27.3
11. 10 ABBRING 1:23:01.6 +1:20.8 +3:48.1
12. 21 PROKOP 1:23:02.1 +0.5 +3:48.6
13. 45 KOPECKY 1:23:20.7 +18.6 +4:07.2
14. 42 BREEN 1:24:43.3 +1:22.6 +5:29.8
15. 44 FRAE. CAMILLI 1:24:57.6 +14.3 +5:44.1
16. 78 PROTASOV 1:25:53.9 +56.3 +6:40.4
17. 34 GIORDANO 1:25:59.6 +5.7 +6:46.1
18. 22 MELICHAREK 1:26:19.2 +19.6 +7:05.7
19. 76 SUNINEN 1:27:10.3 +51.1 +7:56.8
20. 25 DUMAS 1:27:15.8 +5.5 +8:02.3

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less