Motorsport

Anthony Davidson veut accrocher Le Mans à son palmarès

Cela signifie une victoire de Toyota !

Recherche

Par

6 juin 2012 - 16:34
Anthony Davidson veut accrocher Le (...)

Anthony Davidson était hier encore présent au Mans pour tourner sur le Circuit Bugatti pour un dernier shakedown avant les essais de la semaine prochaine. Lors de la Journée Test, le Toyota Racing a montré de belles choses et le Britannique a montré que les TS030 HYBRID étaient dans le match.

Anthony Davidson est réaliste quant à l’objectif en course : "Nous devons être réalistes. En tant que pilote, je veux faire une course solide, sans commettre de faute et obtenir le maximum de l’auto. J’espère que nous aurons la fiabilité de notre côté et j’ai hâte de voir notre niveau de performance au Mans. Evidemment, j’espère que la voiture sera assez rapide pour être en lice pour la victoire, mais comme je l’ai dit, il faut être réaliste. Si nous sommes fiables, nous serons proches du podium."

Après l’épopée Peugeot 908, c’est un tout nouveau défi qui s’ouvre à lui : "Sur certains points, c’est très similaire des années précédentes. Mais il y en a aussi beaucoup d’autres qui sont nouveaux pour moi. C’est ma première fois avec la technology hybride, la voiture est différente, la motorisation est différente et le team est différent. C’est donc tout nouveau et il s’agit d’une nouvelle expérience, donc je suis dans une phase d’apprentissage. Je me sens privilégié de faire partie de ce projet et de travailler sur cette technologie."

Comme tout pilote, le pilote de la TS030 HYBRID #8 (partagée avec Sébastien Buemi et Stéphane Sarrazin) tient à mettre son nom au palmarès des 24 Heures du Mans : "En tant que pilote, Le Mans est devenu mon objectif à 100%. Après avoir fait cette course une fois, et encore plus après y avoir participé à plusieurs reprises, Le Mans s’empare de vous. J’ai compris à quel point il est difficile de gagner au Mans. Ce n’est pas une course où l’on peut se contenter de piloter à 90%. Il faut être au top : c’est si difficile, physiquement et mentalement. Si un jour je peux dire que j’ai gagné Le Mans, j’aurais accompli ce que je veux."

Pour ce qui est d’une comparaison avec la F1 : "Au Mans, il faut combattre beaucoup plus d’éléments qu’en F1. Il faut faire face au manque de sommeil, piloter de nuit, dans le trafic, avec des pneus qui font plusieurs relais, et évoluer sur une piste dont le grip évolue. Tout cela fait de l’épreuve un immense challenge si l’on veut être compétitif et lutter pour la victoire. Il faut optimiser tous ces éléments."

Pour bien figurer au Mans, la préparation se doit d’être optimale : "En tant que team, nous avons encore besoin de travailler et de grandir. En tant que pilote, je me sens un peu nerveux avant un événement aussi important. Cela peut paraître étrange mais au plus vous faites Le Mans, au plus vous devenez nerveux. La première fois, vous ne savez pas à quoi vous attendre. Ensuite, vous savez ce à quoi vous allez devoir faire face et à quel point le défi est grand. D’un autre côté, je suis assez excité : cette course, c’est une fois par an et vous n’avez qu’une seule chance de la gagner. C’est pourquoi c’est si spécial."

Quand on sait que le sportif préféré d’Anthony Davidson est Usain Bolt, tout est dit...

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less