Motorsport

Allemagne, ES5 : Le hat-trick pour Tänak

L’Estonien enchaîne trois scratches à la suite

Recherche

Par www.wrc.com

17 août 2018 - 16:53

Leader de l’ADAC Rallye Deutschland, Ott Tänak a signé un troisième scratch consécutif pour creuser l’écart sur Sébastien Ogier vendredi après-midi.

Après avoir remporté les deux dernières spéciales de la matinée, Ott Tänak (Toyota Yaris) a été le plus rapide lors du second passage dans Stein und Wein en devançant Sébastien Ogier (Ford Fiesta) de 3/10e de seconde. L’avance de l’Estonien s’élève désormais à 7’’5.

« L’adhérence était constante dans celle-là », a-t-il décrit. « C’était un défi allemand tout ce qu’il y a de plus classique. C’est incroyablement piégeux par endroits, très sale avec beaucoup de terre et de boue. »

Sébastien Ogier a été le plus rapide dans la majeure partie de la spéciale avant qu’Ott Tänak ne le dépasse dans les derniers kilomètres. Le Français a dit avoir « manqué un peu de performance » à certains endroits ce matin, mais son rythme était bon comparé à celui de son rival pour le titre, Thierry Neuville (Hyundai i20).

Auteur du troisième temps à 3’’1 d’Ott Tänak au terme d’une prestation mitigée, le Belge se retrouve à 6’’8 de son adversaire.

« J’ai essayé d’attaquer », a-t-il expliqué. « On peut toujours rouler plus vite, mais c’est très piégeux. J’avais noté plusieurs endroits comme boueux, mais ils étaient complètement secs. J’ai peut-être été trop prudent. J’ai aussi perdu un peu de temps sur les freinages. »

En signant le quatrième temps, Elfyn Evans (Ford Fiesta) a pris l’ascendant su Esapekka Lappi (Toyota Yaris), Dani Sordo (Hyundai i20) et Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) pour la lutte au pied du podium. Comparé à ce matin, le Gallois a semblé plus à l’aise avec l’équilibre de sa voiture et devance de 9/10e Jari-Matti Latvala.

Esapekka Lappi pointe une seconde plus loin après avoir été « empoisonné » par l’état de la route laissé par ses concurrents partis avant lui. Dani Sordo a rétrogradé au septième rang, 1’’1 derrière le Finlandais. Craig Breen (Citroën C3) a profité des difficultés d’Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) pour prendre la huitième place tandis que Mads Østberg (Citroën C3) perdait vingt-cinq secondes qu’il attribue au manque de puissance de sa voiture.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less