Formule 1

Wolff salue Hamilton et pardonne sa colère à la radio

Une belle victoire pour rendre hommage à Lauda

Recherche

Par Olivier Ferret

26 mai 2019 - 18:31
Wolff salue Hamilton et pardonne sa (...)

Toto Wolff, le directeur de l’équipe Mercedes, s’attendait certainement à un Grand Prix de Monaco un peu plus tranquille après avoir vu Lewis Hamilton et Valtteri Bottas partir en tête, devant Max Verstappen, au premier virage.

Mais c’était sans compter la voiture de sécurité provoquée par Charles Leclerc, qui a chamboulé la stratégie des leaders. Mercedes a sauvé la victoire grâce à Hamilton mais non sans transpirer !

"Cette victoire signifie beaucoup pour nous, après la perte de Niki Lauda. Et je crois que nous n’aurions pas pu avoir une course plus dramatique après cette nouvelle qui nous a fait, à tous, beaucoup de mal. Mais c’est un pilote champion du monde qui rend bien hommage à un champion du monde qui n’est plus avec nous. Quel pilotage !"

La course a été tendue pour le Britannique, qui se plaignait de ses pneus. Des échanges radio ont fait ressortir la nervosité de Hamilton.

"Je pense que si vous acceptez le fait que le pilote doit avoir un moyen de relâcher sa pression, c’est à travers la radio. Nous parler, c’est sa soupape de sécurité. Même s’il nous vomit sa colère, nous devons le soutenir. Le choix des pneus médium, c’était le mauvais choix, mais nous commettons rarement des erreurs telles que celle-ci et Lewis a fait la différence dans la course."

Le doublé a été impossible suite à une faute de Red Bull et Max Verstappen dans les stands.

"Je ne sais pas trop, Max a poussé Valtteri contre le mur. Je pense que les commissaires sportifs doivent décider s’il faut cinq ou dix secondes de pénalité. Et cela me convient. Nous devons simplement faire le meilleur travail possible."

"Cette victoire était difficile et nous avons maintenant quelques jours qui seront difficiles encore, avec les funérailles de Niki à Vienne, puis nous mettrons les voiles pour le Canada."

Mercedes

expand_less