Formule 1

Williams ne s’en sort pas mais essaie de positiver

Les évolutions ne fonctionnent pas

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 juillet 2019 - 17:39
Williams ne s’en sort pas mais (...)

Les pilotes Williams s’élanceront en dernière ligne demain, au départ du Grand Prix de Grande-Bretagne. A domicile pour l’équipe, George Russell et Robert Kubica ont eu du mal à se rapprocher du peloton, comme l’explique Dave Robson, ingénieur de course en chef.

"Les conditions en tout début de séance semblaient être les meilleures, et George comme Robert ont pu faire de bons tours. Ils ont tous les deux essayé un deuxième tentative mais comme beaucoup d’autres pilotes, ils n’ont pas progressé" analyse Robson.

"Si l’on se penche sur la course, les conditions plus fraîches qui sont prévues influenceront le comportement des pneus. Le résultat sera probablement un mélange de stratégies, avec l’avant-gauche comme possible limite, à cause des contraintes dues aux virages rapides à droite comme Copse et Stowe."

George Russell, lui aussi à domicile, se satisfait d’avoir tout donné : "Nous avons fait un bon travail avec les réglages et on a tiré le maximum de la voiture. C’était un bon tour, le feeling au volant était bon et j’avais le sourire. Le soutien des fans à domicile est incroyable et les voir apprécier mon travail est spécial."

Robert Kubica a terminé à une demi-seconde de son coéquipier et regrette d’être une nouvelle fois dernier : "Les conditions météorologiques sont toujours un facteur important ici. Je me suis senti plus à l’aise lors de ma première tentative avant que le vent se lève au fur et à mesure de la Q1."

"Il était évident de voir la différence, nous gagnions de la vitesse dans certains secteurs, mais nous en perdions dans d’autres. Globalement, ce n’était pas une mauvaise séance de qualification, mais le résultat est malheureusement le même."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less