Formule 1

Williams explique comment elle se mentait pour surmonter son départ

Quitter l’équipe familiale et la F1 a été très compliqué

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 janvier 2021 - 17:05
Williams explique comment elle se (...)

Claire Williams a dirigé l’équipe familiale jusqu’au rachat par Dorilton Capital en 2020, avec un dernier Grand Prix disputé en Italie début septembre. Elle se souvient du départ difficile qui a suivi, lors de ses derniers passages à l’usine. Avec le télétravail dû à la pandémie de Covid-19, elle explique que ses adieux ont été facilités.

"Ça l’était, clairement mon bureau était étrange, et c’était surréel" se rappelle Williams auprès du New York Times. "Une fois le week-end de Monza terminé, retourner à l’usine et dire au revoir aux gens était horrible."

"C’était très émouvant, particulièrement avec les personnes que je connais depuis très longtemps, car c’est votre famille, et ce sont les personnes avec qui vous passez la plupart de votre temps.

"J’ai toujours considéré le quartier général de Grove comme ma seconde maison, et c’était très triste de partir. J’ai dû y retourner plusieurs fois par la suite, pour m’occuper des affaires de mon père et le déménager."

"La seule chose qui m’a aidée, c’est qu’il y avait peu de monde à l’usine. J’allais dans mon bureau, au dernier étage, et personne n’était là. Je pense que si des gens avaient été là, ça aurait été bien plus dur car j’aurais encore plus ressenti que l’entreprise continuait d’avancer."

Elle revient sur les pensées qu’elle s’efforçait à avoir pour ne pas se laisser submerger par la tristesse : "Je pouvais presque me dire ’je ne veux pas rester ici, c’est fini’. Je me disais de petits mensonges pour pouvoir surmonter cela."

"Je me disais ’Williams est finie, c’est terminé’. C’était facile à faire car personne n’était dans le bâtiment, hormis certaines personnes en bas à la fabrication, mais c’était ensuite dur de descendre et d’aller leur dire au revoir."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less