Formule 1

Wehrlein revient sur son éviction de la Formule 1

"Pas assez d’expérience pour piloter une Mercedes"

Recherche

Par Olivier Ferret

25 novembre 2020 - 08:01
Wehrlein revient sur son éviction de (...)

Pascal Wehrlein était considéré comme l’un des plus grands talents de la Mercedes Driver Academy à son époque.

Pourtant, sa carrière en Formule 1 n’a pas décollé. Le pilote de l’équipe Formule E de Porsche revient sur cette époque où il a perdu son baquet... sans jamais pouvoir en retrouver un.

Wehrlein a débuté en 2016 en tant que pilote pour Manor. En 2017, il est passé chez Sauber, parce que l’étape suivante, une promotion chez Mercedes, n’était pas possible : le directeur de l’équipe, Toto Wolff, lui a préféré Valtteri Bottas, plus expérimenté pour remplacer Nico Rosberg, qui venait d’annoncer sa soudaine retraite juste après son titre.

"Il est difficile de décrire vos sentiments lorsque vos rêves se réalisent enfin, quand vous arrivez en F1. J’ai pu faire 39 Grands Prix en tout. Je me suis beaucoup amusé. Mais tout va si vite que lorsque vous êtes en F1, vous ne pensez qu’à travailler avec l’équipe. Vous ne faites pas forcément attention à tout ce qui se passe autour," explique Wehrlein.

"Et, fin 2016, une décision a dû être prise entre Bottas et moi. Finalement, ils ont choisi Bottas. La raison était que je n’étais en Formule 1 que depuis un an. Ils pensaient que je n’avais pas assez d’expérience pour piloter une Mercedes."

"Mais ce fut une bonne année tout de même selon moi. Manor avait peu d’argent et de ressources. Malgré cela, nous avons eu une bonne saison et même marqué des points. Ce fut une bonne année, mais une année d’expérience en Formule 1 ce n’est pas une beaucoup. Pas assez en tout cas."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less