Formule 1

Vettel : La F1 sur la Nordschleife, ce serait le défi ultime !

"Ce serait fantastique si nous devions courir sur la Nordschleife"

Recherche

Par Olivier Ferret

9 octobre 2020 - 12:32
Vettel : La F1 sur la Nordschleife, (...)

Le quadruple champion du monde de Formule 1, Sebastian Vettel, pense que le tracé de la Nordschleife au Nürburgring constituerait le défi de conduite ultime pour la F1.

Le tracé initial de 187 virages (Gesamtstrecke, tracé originel) a été achevé en 1927 avant d’être réduit à la configuration actuelle de 160 virages de la Nordschleife que nous connaissons aujourd’hui en 1973 après la suppression de la Sudschleife (section sud).

La F1 a couru pour la dernière fois sur le tracé de Nordschleife en 1976, l’année au cours de laquelle Niki Lauda a subi un accident presque fatal à Bergwerk dans sa Ferrari 312T2.

La ligne droite de départ / arrivée d’origine a été démolie en 1982/83 pour faire place au nouveau tracé GP qui est maintenant utilisé pour la plupart des courses.

"La Nordschleife est bien plus ancienne que le circuit du Grand Prix," commente Vettel.

"La toute première fois, j’avais 17 ans et j’ai fait le tour de la piste avec ma voiture de route, autour de la Nordschleife."

"J’ai eu un moment effrayant après le virage de Shwedenkruez, les freins se sont estompés et j’ai failli m’écraser contre les barrières parce que je traitais la voiture comme une sportive, ce qu’elle était mais pas faite pour la Nordschleife."

"C’est une piste très, très agréable. Je pense que ce serait fantastique si nous devions courir sur la Nordschleife. Évidemment, la piste aurait besoin d’un resurfaçage et d’être un peu plus lisse, mais ce serait le défi ultime. Je pense que c’est la meilleure piste au monde. J’ai suivi la course de 24h il y a deux semaines, je suis un très grand fan de la Nordschleife."

Le pilote Renault Daniel Ricciardo a également pu développer... un peu son expérience sur le tracé légendaire.

"J’y ai conduit en 2008. Dans ma propre voiture à l’époque, qui était une Fiat Punto, et croyez-le ou non, je suis toujours sorti de la piste avec la Fiat."

"Il y avait une partie de la piste dont je me souviens qui était un peu aveugle à gauche en montée, dans le virage vraiment serré. Je n’étais pas préparé, alors j’ai sous-viré et j’ai traversé le vibreur et j’ai coupé l’herbe. Heureusement, je suis resté loin des barrières, mais c’était ma première et dernière expérience !"

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less