Vettel : Il y a encore tant à apprendre de ces nouvelles F1

L’Allemand est encore en phase d’expérimentation avec l’AMR22

Recherche

Par Paul Gombeaud

24 février 2022 - 20:14
Vettel : Il y a encore tant à apprendre

Sebastian Vettel a connu une journée prolifique aujourd’hui à Barcelone, où il a couvert 66 boucles du tracé catalan après avoir suppléé Lance Stroll dans l’après-midi. Le pilote Aston Martin a ainsi pu en découvrir davantage sur son AMR22.

Le quadruple champion du monde a cependant admis que l’équipe avait encore beaucoup de chemin à accomplir avant de comprendre pleinement sa nouvelle F1.

"Pour être très franc, il reste encore tant à apprendre," déclarait l’Allemand en fin de journée. "C’est un tout autre animal qui doit être apprivoisé d’une autre façon. Il s’agit de pilotage mais aussi de la manière de gérer les opérations, les réglages."

"Nous avons essayé plusieurs configurations. Le défi est immense, comme pour les autres équipes, et il y a des problèmes à régler. Il nous faut donc trouver les solutions."

"Je dois moi-même encore beaucoup apprendre de cette voiture qui requiert un pilotage différent, et je dois jongler avec différents styles de conduite. En quelque sorte nous jouons avec la voiture, essayons de résoudre les problèmes, trouvons des solutions. Il y a beaucoup à faire."

"Tout le monde est à fond, nous avons une montagne très, très raide à gravir. Pour le moment nous n’en voyons pas le sommet mais j’aime le challenge, je crois au fait qu’un jour nous l’attendrons, si possible avant que la saison ne commence."

"Je pense que ce sera une saison longue de toute manière, et tout le monde sera dans le même bateau pour ce qui est de comprendre ces voitures et régler les problèmes rencontrés."

Vettel a admis que malgré sa grande expérience lors de plusieurs ères de la Formule 1, ces nouvelles voitures avaient un côté étranger pour lui.

"C’est très différent. La position dans la voiture est différente. Ce que voyez diffère aussi, car les roues sont plus grandes avec le carénage au-dessus. Vous vous habituez à ça rapidement. Mais comme je l’ai dit, le pilotage change. Et je suis encore en train d’expérimenter."

"Espérons maintenant que la hiérarchie sera resserrée, c’est le plus important. L’année dernière nous étions loin du compte, et ce n’était pas toujours plaisant. J’espère donc que nous serons davantage dans la lutte cette année, et que nous saurons faire la différence."

"Nous n’avons eu aucun problème de fiabilité jusqu’ici, rien de problématique. Il est surtout question de la voiture, de sa manière de se comporter et des nouveaux défis proposés."

Comme c’est le cas pour d’autres écuries, Vettel a confirmé qu’Aston Martin souffrait également d’un problème de marsouinage à Barcelone, le phénomène causé par l’effet de sol des monoplaces lorsqu’un pilote franchit une bosse en ligne droite.

"Evidemment la voiture a besoin d’être plus basse au sol et c’est différent du passé. Nous avons vu d’autres voitures rebondir un peu dans les lignes droites. C’est notre cas également."

"Nous sommes en plein milieu de l’apprentissage, et il est pour le moment difficile de savoir si nous faisons mieux ou pire que les autres."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos