Formule 1

Vettel est déçu pour lui-même mais heureux pour Ferrari et Leclerc

Un week-end difficile pour l’Allemand à Spa

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 septembre 2019 - 09:51
Vettel est déçu pour lui-même mais (...)

Sebastian Vettel était heureux de voir Ferrari triompher pour la première fois depuis le Grand Prix des Etats-Unis 2018, et de voir Charles Leclerc s’imposer pour la première fois dans sa jeune carrière. Mais il avoue que d’un point de vue personnel, le Grand Prix de Belgique est à oublier.

"C’est une bonne journée pour l’équipe après une longue série" a déclaré Vettel. "Je suis heureux pour l’équipe, heureux pour Charles. Mais de mon côté, je ne peux pas être satisfait de la manière dont la journée s’est passée. Nous sommes partis seconds et arrivés quatrièmes."

"La voiture avait mieux à faire donc je ne peux pas être trop heureux. J’étais en difficulté pour avoir du grip et gérer les pneus. Je glissais trop et c’était une course difficile pour moi. De ce point de vue, du moment où je suis rentré tôt il était clair que je n’atteindrais pas l’arrivée."

Interrogé sur la source de ses problèmes, l’Allemand est incapable d’en donner une raison : "Non. Je crois que je glisse davantage, mais je ne sais pas pourquoi."

Mattia Binotto a lui aussi exprimé son étonnement à voir la Ferrari numéro 5 détruire ses pneus, alors que Vettel est normalement excellent dans la gestion de ses gommes : "Sebastian a certainement souffert de la dégradation ce week-end, tant vendredi qu’en course. C’était probablement une question de réglages."

"Normalement, Seb est excellent pour gérer ses pneus, spécialement dans les premiers tours, afin d’utiliser les pneus plus tard dans le relais. C’est donc une chose sur laquelle on va devoir se pencher, essayer de comprendre et analyser, et il y a certainement quelque chose à en tirer pour progresser à l’avenir. Mais pour le moment, on n’a pas de réponse."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less