Formule 1

Verstappen versus Leclerc, la ‘promesse d’une décennie brillante pour la F1’ selon Brawn

Après le duel Hamilton-Vettel, le duel Verstappen-Leclerc ?

Recherche

Par A. Combralier

3 juillet 2019 - 09:16
Verstappen versus Leclerc, la ‘promesse

Le Grand Prix d’Autriche a rassuré les fans et la FOM sur la qualité du spectacle que pouvait proposer, sur le papier, le plateau de cette saison 2019.

Au-delà de ces aspects à court terme, Ross Brawn a décelé dans ce Grand Prix d’autres facteurs d’optimisme, cette fois-ci à moyen terme. Selon le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, le duel Charles Leclerc – Max Verstappen, qui a animé le Red Bull Ring dimanche dernier, régalera les foules pendant encore de longues années.

Ross Brawn a commencé par souligner, comme Lewis Hamilton d’ailleurs, qu’il ne fallait pas trop vite juger la qualité de cette saison : peu de jours après un Grand Prix au Paul Ricard soporifique, l’Autriche a livré ce qui restera comme l’une des meilleures courses de cette saison.

« Huit jours seulement après le Grand Prix de France, qui avait causé un certain degré de controverses et de critiques, la F1 étant décrite comme ennuyeuse et prévisible, nous nous sommes retrouvés à commenter un Grand Prix d’Autriche qui fut spectaculaire et passionnant, du début à la fin. »

« Le week-end du Red Bull Ring fut vraiment excitant, et nous nous en souviendrons pour beaucoup de raisons, notamment pour l’hommage à Niki Lauda, le retour de Honda en tant que vainqueur de Grand Prix, et la fin de l’invincibilité apparente de Mercedes. »

« Surtout, cependant, le Grand Prix d’Autriche restera dans les souvenirs pour son organisation impeccable, et son public vraiment fantastique. La F1 est souvent critiquée pour ne pas proposer un assez bon spectacle, mais une foule de 203 000 personnes, sur le week-end, a prouvé que ce sport pouvait toujours susciter l’intérêt de millions de fans, en les récompensant avec une lutte passionnante. »

Le duel entre Max Verstappen et Charles Leclerc a captivé Ross Brawn plus particulièrement. Le haut-responsable de la FOM retient en particulier le jeune âge des deux protagonistes, ce qui promet une prochaine décennie de duels aussi haletants.

« Je suis particulièrement heureux de voir que l’âge moyen des deux pilotes arrivés en tête, soit la plus jeune moyenne d’âge jamais atteinte en F1. Max Verstappen et Charles Leclerc ont tous les deux mérité de gagner et si l’ordre d’arrivée avait été inversé, leur mérite serait resté inchangé. »

« Max a mené une course incroyable, surtout si l’on considère que son départ, pour utiliser un terme populaire dans ce sport, était ‘sous-optimal’. Il a ensuite réussi des manoeuvres de dépassement superbement agressives, a bouclé des tours très rapides sur des pneus qui avaient fait plus de 30 tours, et sa gestion de son rythme de course fut quasiment parfaite. Le jeune Néerlandais a vraiment proposé du grand spectacle, au plus grand plaisir des spectateurs du Red Bull Ring, qui portaient de nombreuses casquettes rouges en hommage à Niki Lauda, mais aussi, pour leur majorité, des casquettes oranges. »

« Charles a aussi livré une performance superbe. Il a dominé les sessions précédentes et a réussi un tour de pole formidable. Cependant, pour la deuxième fois de l’année, il a vu ses chances de victoire s’évaporer alors que le drapeau à damiers était presque agité. En dépit de cette déception, il est clair que le pilote Ferrari ne cesse de progresser. Il a montré une maturité géniale dans sa gestion de la course, pour gérer une situation loin d’être simple. »

« Ces deux gamins incarnent vraiment la promesse d’un futur brillant pour la F1 dans la décennie à venir. »

Ferrari

FOM (Liberty Media)

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less