Formule 1

Verstappen ne se considère pas comme le ‘pilote numéro 1’ chez Red Bull

Il estime que le retard de Red Bull se situe aussi sur le châssis

Recherche

Par A. Combralier

7 mai 2019 - 15:55
Verstappen ne se considère pas comme (...)

Red Bull, comme les autres équipes, apportera des évolutions significatives à l’occasion du début de la saison européenne, à Barcelone. L’écurie autrichienne, qui a déjà reçu une évolution de l’unité de puissance Honda lors de la dernière course, espère ainsi combler tout ou partie de son retard sur Mercedes et Ferrari.

Tel est en tout cas l’objectif assigné aujourd’hui par Max Verstappen, le pilote phare de l’écurie, qui conserve confiance dans les capacités des siens.

« Nous devons progresser en vitesse de pointe. Nous le savons. Mais c’est aussi l’ensemble de la voiture qui doit progresser. »

« Nous avons bien commencé la saison, mais pas assez pour faire la différence. Nous devons juste continuer à travailler dur. Les évolutions arrivent pour la prochaine course, et nous verrons comment nous progresserons durant le reste de la saison. »

« Mercedes a connu un départ formidable. Mais ils ont été aussi un peu chanceux à Bahreïn, avec les problèmes de Ferrari. Ils n’ont commis aucune erreur, et c’est pourquoi ils ont marqué tant de points. »

En ce début de saison, alors que Pierre Gasly a un peu de mal à s’adapter à sa nouvelle voiture, Max Verstappen apparaît plus que jamais comme le leader naturel de l’écurie.

C’est d’ailleurs par crainte que Red Bull devienne pour de bon une écurie toute entière tournée vers le Néerlandais, que Daniel Ricciardo a quitté la maison pour rejoindre Renault. Max Verstappen comprend-il les motivations de son ancien coéquipier australien aujourd’hui ?

« Je ne me vois pas comme un pilote numéro 1, et personne dans l’équipe n’a évoqué ce statut. Nous avons, avec Pierre, les mêmes opportunités, à égalité, et je fais juste ce que je faisais l’an dernier. Je donne les bons retours à l’équipe, et c’est alors à elle d’apporter de nouvelles pièces. Donc de mon côté, rien ou presque n’a changé. »

« Bien sûr, vous gagnez de l’expérience. Mais ce ne serait pas bon de vouloir changer quelque chose : cela voudrait dire que l’an dernier, nous ne nous y prenions pas bien. »

Comment Max Verstappen comparerait-il Pierre Gasly à Daniel Ricciardo ?

« Daniel vient d’Australien et Pierre de France » répond, laconique, le Néerlandais !

Max Verstappen est peut-être plus apte à parler de son cas personnel : l’an dernier, il avait réalisé une première partie de saison extrêmement brouillonne ; en 2019, Max Verstappen semble au contraire devenu un pilote très mature, qui rapporte chaque week-end de gros points.

« J’apprends de mes erreurs, j’en ai commises quelques-unes. En karting, j’en avais commis une grosse, j’avais commis une erreur et je m’étais crashé alors que j’occupais une bonne position. C’était très douloureux sur le moment. C’est là que j’ai le plus appris. »

« Vous progressez toujours comme pilote, même Lewis apprend toujours. Donc cela dépend de votre soif de succès. Bien sûr, vous apprenez beaucoup sur le pilotage d’une F1 entre votre première et votre deuxième saison dans la discipline. Quand vous en êtes à votre cinquième saison, il s’agit plus d’expériences et de conclusions générales sur la voiture. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less