Verstappen gagne devant Leclerc à Monza, Russell troisième

De Vries égale le meilleur résultat de Williams F1 en 2022 !

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 septembre 2022 - 16:24
Verstappen gagne devant Leclerc à (...)

C’est un Grand Prix d’Italie à la physionomie atypique qui s’est déroulé jusqu’à la course, et celle-ci s’annonce tout autant intéressante, avec une grille de départ largement revue par les pénalités moteur.

Charles Leclerc a signé la pole position et s’élance en première ligne aux côtés de George Russell, qui a largement bénéficié des pénalités infligées aux Red Bull et à la deuxième Ferrari. C’est aussi le cas des McLaren, puisque Lando Norris et Daniel Ricciardo partagent la deuxième ligne.

Fernando Alonso et Pierre Gasly sont juste derrière, tandis que Max Verstappen, deuxième en qualifs, partira septième après avoir reçu un nouveau moteur à combustion interne. La quatrième ligne est entièrement néerlandaise, puisque Nyck de Vries, remplaçant Alex Albon au pied levé, s’est distingué en qualifications.

Guanyu Zhou et Nicholas Latifi complètent le top 10. Sergio Pérez place la deuxième Red Bull en 13e place après avoir lui aussi été pénalisé, devant Esteban Ocon, tandis que Carlos Sainz et Lewis Hamilton sont en 18e et 19e positions respectivement.

Pirelli prédit des stratégies à un arrêt, avec comme options les plus probables un départ en gommes mediums ou tendres, et une fin de course en pneus durs. Tout cela sera évidemment conditionné par de possibles interruptions de course.

14h35 : A 25 minutes du départ, les pilotes rejoignent la grille de départ pour les protocoles d’avant course. C’est l’occasion de rappeler que ce matin, au Japon, Toyota a signé un doublé lors des 6 Heures de Fuji. Victor Martins est devenu champion de F3 au terme de la dernière course de la saison, tandis que hier, Felipe Drugovich avait déjà gagné la couronne en F2.

14h39 : Les mécaniciens d’Alfa Romeo F1 s’affairent sur la C42 de Valtteri Bottas, apparemment pour réparer quelques petites fissures aperçues sur l’aileron arrière, mais rien d’inquiétant.

14h44 : Avant l’hymne national, le paddock a respecté une nouvelle minute de silence en l’honneur de la Reine Elizabeth II, décédée jeudi.

14h58 : Leclerc, Russell, Verstappen, De Vries et Ocon s’élancent en pneus tendres, tandis que le reste du peloton s’élance en gommes mediums.

Départ : Très bon départ de Leclerc et Russell tandis que Norris n’arrive pas à partir immédiatement ! Russell se loupe à la chicane mais laisse repasser Leclerc.

Tour 1 : Ricciardo est troisième devant Gasly et Verstappen, qui a gagné deux places ! Derrière, Norris est septième, De Vries est resté huitième, et Sainz est remonté 16e, alors que Pérez est redescendu au 15e rang. Verstappen prend la quatrième place à Gasly.

Tour 2 : Verstappen enchaîne et dépasse Ricciardo pour prendre la troisième place, tandis que Leclerc a 1"5 d’avance. Pérez et Sainz sont en lutte et la Ferrari se défait de la Red Bull ! Norris reprend la sixième place. Hamilton dépasse Schumacher pour la 18e place tandis que Bottas est dernier. Sainz prend la 14e place.

Tour 3 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’26"401 et revient dans la seconde de Russell. Ricciardo est à 3 secondes du Néerlandais et retient derrière lui un groupe de plusieurs pilotes, composé de Gasly, Norris, Alonso, De Vries et Zhou. Stroll et Vettel sont légèrement décrochés.

Tour 4 : Leclerc prend le meilleur tour en course en 1’26"352, mais Verstappen améliore en 1’26"181, et pointe à six dixièmes de Russell. Ce dernier est toujours à 1"4 du leader. Derrière, Ricciardo se fait totalement distancer mais Gasly n’arrive pas à le passer. Sainz est 13e, Perez est 14e.

Tour 5 : Leclerc bat le meilleur tour en course en 1’25"802, mais Verstappen améliore en 1’25"782 et dépasse Russell pour la deuxième place. Il y a désormais 2"2 d’écart entre Leclerc et Verstappen qui voit Russell rester proche derrière lui.

Tour 6 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’25"512, reprenant quatre dixièmes à Leclerc, mais ce dernier se défend. Russell est à une seconde de Verstappen et possède 7 secondes de marge sur Ricciardo, qui ralentit totalement le peloton. Le fait que le trio de tête soit en gommes mediums n’aide pas la McLaren à tenir le rythme. Derrière, Sainz est de retour dans les points après s’être défait des Aston Martin.

Tour 7 : L’écart reste stable entre les deux leaders, et Gasly est dans le sillage de Ricciardo mais ne parvient pas à passer. Derrière, Pérez est 13e après avoir passé Ocon, tandis que Hamilton ne parvient pas à remonter depuis la 18e place.

Tour 8 : Leclerc prend le meilleur tour en 1’25"467, mais s’en fait déposséder immédiatement par Verstappen en 1’25"297. Sainz prend la neuvième position à Zhou. A la fin du tour, Pérez rentre aux stands ! Le Mexicain perdait du temps dans le peloton.

Tour 9 : Il ressort en gommes dures mais a roue avant droite fume, visiblement à cause d’une surchauffe du frein avant. Devant, l’écart est de 1"5 entre les deux leaders, Russell est à 3 secondes de Verstappen, et Ricciardo est à 10 secondes de la Mercedes. Sainz dépasse De Vries, tandis que Pérez reste en piste pour le moment.

Tour 10 : Les chronos du Mexicain semblent bons et il n’a pour l’instant pas de problème, mais il devra espérer que ses freins tiennent le coup pendant les 44 tours restants. Sainz dépasse Alonso pour prendre la septième place.

Tour 11 : Leclerc n’a plus que 1"2 de marge sur Verstappen. Pérez signe son meilleur tour personnel et remonte sur le peloton. Hamilton est remonté en 13e place.

Tour 12 : Sainz dépasse Norris et prend la sixième place, alors que le moteur de Vettel fume, l’Aston Martin perd la puissance et c’est l’abandon pour l’Allemand ! La voiture de sécurité virtuelle est déployée, et Sainz a eu le temps de dépasser Gasly avant qu’elle n’entre en piste. Leclerc rentre aux stands !

Tour 13 : L’arrêt est très bon, il ressort en gommes mediums juste devant la McLaren de Ricciardo, que Sainz dépasse dans ce 13e tour.

Tour 14 : Devant, Verstappen est en tête avec 5"4 d’avance sur Russell, et Leclerc est à 17"4 du Néerlandais. Sainz est à 3 secondes de son équipier et Gasly dépasse Ricciardo mais se loupe dans la chicane ! Il concède la place à la McLaren et se retrouve de nouveau coincé dans le train de DRS.

Tour 15 : Leclerc a signé dans la 14e boucle le meilleur tour en course en 1’25"257. Derrière lui, Sainz est quatrième devant Ricciardo, Gasly et Alonso. Norris est huitième devant De Vries, qui tient le rythme, et Zhou.

Tour 17 : L’ingénieur de Leclerc lui demande de ne pas passer les rapports trop tôt dans les virages, mais le Monégasque s’agace : "Je ne peux pas, les gars. Assurez-vous que le moteur aille bien."

Tour 18 : Leclerc signe de nouveau le meilleur tour en course en 1’25"145. Il pointe à 9 secondes de Russell et à 15"8 de Verstappen. Sainz a distancé Ricciardo et est en mesure d’assurer une bonne position. Norris dépasse Alonso pour la huitième place. Plus loin, Hamilton est à la porte des points, Ocon est 13e, tandis que Pérez est 18e, devant Latifi qui a chaussé des gommes dures. Gasly, Zhou et Stroll rentrent à la fin du tour.

Tour 19 : Le Français et son AlphaTauri sont ressortis en 16e place, en gommes dures, devant Zhou et Stroll. A la fin du tour, Ricciardo, De Vries, Ocon et Tsunoda s’arrêtent.

Tour 20 : Verstappen a 8 secondes d’avance sur Russell et 15 sur Leclerc. Sainz est à 10 secondes de son équipier. Ricciardo est ressorti 12e, De Vries 14e juste devant Zhou, ce qui le laisse en lice pour un résultat dans le top 10. Tsunoda est 18e. Ocon dépasse Stroll.

Tour 21 : Verstappen limite sa perte de temps face à Leclerc, et Russell concède environ une seconde par tour au Monégasque.

Tour 22 : Ferrari réfléchit au Plan C avec Leclerc tandis que derrière, Pérez se défait de Bottas pour la neuvième place.

Tour 23 : Verstappen mène toujours devant Russell et Leclerc, puis Sainz et Norris. Alonso, Hamilton et Schumacher suivent mais ne se sont pas arrêtés non plus, tandis que Pérez, neuvième, a fait un arrêt très anticipé. Bottas est pour le moment dixième devant Magnussen, devant un groupe composé de Ricciardo, Gasly, De Vries, Zhou, Ocon, Tsunoda qui a dépassé Stroll, et Latifi. Ce groupe-là s’est en revanche déjà arrêté. Russell s’arrête à la fin du tour.

Tour 24 : Le pilote Mercedes ressort quatrième en ne perdant des places que face aux Ferrari. Il a chaussé les gommes dures et est toujours en lice pour un podium. Alonso s’inquiète d’un problème de déploiement d’énergie, mais Alpine lui assure que tout va bien. Devant, Leclerc continue de grappiller du temps sur Verstappen et pointe à 13"9.

Tour 25 : Sainz demande à Ferrari de préparer les pneus tendres, tandis que Verstappen s’arrête à la fin du tour !

Tour 26 : Le pilote Red Bull ressort en mediums, confirmant que la dégradation est vraiment faible sur ce traé. Il possède 10"4 de retard sur Leclerc, nouveau leader, qui a 13 tours avec ses pneus.

Tour 28 : Verstappen signe déjà le meilleur tour en course en 1’25"012, reprenant une seconde à Leclerc. Plus loin, Pérez s’est défait de Schumacher et pointe au huitième rang.

Tour 29 : Verstappen reprend encore une demi-seconde à Leclerc. Pour le Monégasque, il y a deux options : soit attaquer très fort et faire un deuxième arrêt, ou tenter d’économiser les gommes et d’aller au bout, en capitalisant sur les 8"2 d’avance qu’il possède encore.

Tour 30 : Le Néerlandais améliore encore son chrono dans la 29e boucle avec un 1’24"829. L’écart passe sous les 8 secondes. Sainz rentre aux stands.

Tour 31 : Verstappen continue à attaquer et améliore en 1’24"798. A ce rythme, il sera collé à Leclerc dans 10 tours, avec 12 tours restants. Sainz ressort huitième en gommes tendres.

Tour 32 : L’écart entre Leclerc et Verstappen passe sous les 6 secondes. Alonso avait bel et bien un problème avec son Alpine et il rentre abandonner à cause d’un problème de pression d’eau.

Tour 33 : L’écart en tête n’est plus que de 5 secondes. Derrière, Sainz a passé Schumacher et se retrouve juste derrière Pérez. L’Espagnol et ses gommes tendres sont les plus rapides en piste, et il se défait du Mexicain. Et Leclerc rentre aux stands à la fin du tour ! Ferrari "confirme le Plan C" et va tenter de chausser les tendres pour remonter sur Verstappen. Hamilton rentre aussi, tout comme Schumacher.

Tour 34 : Après un bel arrêt, Leclerc ressort à 19 secondes de son rival, avec 20 tours à courir ! Hamilton est ressorti 12e en tendres, tout comme Schumacher qui est en 17e place.

Tour 35 : Hamilton s’est défait de Zhou et De Vries !

Tour 36 : Leclerc roule dans le même chrono que Verstappen et ne semble pas en mesure de remonter pour le moment. Norris et Bottas sont rentrés aux stands, le pilote McLaren ressort en septième place mais ne résiste pas face à Gasly et surtout Hamilton, qui se défait des deux pour prendre la septième place.

Tour 37 : Le rythme de Leclerc est similaire à celui de Verstappen, et l’écart est toujours de 19 secondes.

Tour 38 : Leclerc signe le meilleur tour en 1’24"5.

Tour 39 : Le Monégasque améliore en 1’24"336 mais Verstappen signe son meilleur chrono personnel et ne concède que quatre dixièmes.

Tour 40 : Verstappen a 18"7 d’avance sur Leclerc, Russell est à 8 secondes du Monégasque. Sainz remonte sur la Mercedes mais va devoir continuer à lui reprendre une seconde au tour. Pérez est cinquième devant Hamilton, Norris et Ricciardo. Gasly est neuvième devant De ries, qui est attaqué par Zhou pour le point de la dixième place. Ocon est 12e à deux secondes des deux rookies.

Tour 41 : Stroll rentre abandonner à cause d’un problème de surchauffe des freins.

Tour 42 : Leclerc continue de remonter mais a encore 18"2 de retard sur Verstappen. Dans la bataille pour le point de la dixième place, De Vries se défend toujours et pointe désormais à moins d’une seconde de Gasly, qui lui offre un DRS bienvenu. Pérez rentre aux stands !

Tour 43 : Le Mexicain ressort derrière Norris et va tenter de récupérer le meilleur tour en course à Leclerc. L’écart passe sous les 18 secondes en tête, mais il reste 11 tours, la mission semble impossible pour Leclerc. Derrière, Schumacher et Latifi se battent pour la 14e place, et l’Allemand a gain de cause. Bottas en profite pour dépasser la Williams.

Tour 45 : Verstappen a toujours 17 secondes d’avance sur Leclerc, et Russell est à 12 secondes de la Ferrari. Sainz est à 10 secondes du Britannique et lui reprend plus de 1"5 au tour, ce qui le met toujours en lice pour un podium.

Tour 46 : De Vries continue d’impressionner, il est revenu sur Gasly tout en ayant réussi à repousser Zhou à plus d’une seconde. Norris demande du silence à son ingénieur, alors que Pérez remonte sur lui : "Pas de communications s’il vous plaît, je suis occupé".

Tour 47 : Verstappen est toujours en tête, tandis que Pérez signe le meilleur tour en course en 1’24"030. Et le drapeau jaune est déployé car Ricciardo est à l’arrêt ! La McLaren de l’Australien est victime d’un problème mécanique et rangée en bord de piste, la voiture de sécurité est déployée !

Tour 48 : Russell en a profité pour s’arrêter, tout comme Sainz, et les deux hommes ressortent dans les mêmes positions. Norris s’arrête également à son stand et reste devant Gasly. Verstappen s’arrête à son tour, comme Leclerc, les deux pilotes vont mettre des pneus tendres.

Tour 50 : La McLaren n’est pas encore évacuée, et l’on peut se demander si la course va reprendre à ce rythme. Verstappen mène devant Leclerc, Russell, Sainz, Hamilton et Pérez. Norris est septième devant Gasly, De Vries et Zhou, alors qu’Ocon est 11e.

Tour 51 : La McLaren est toujours bloquée en piste, et il semble difficile de penser que l’on repartira pour plus d’un tour, s’il y a une relance...

Tour 52 : Une partie des retardataires sont passés, et la voiture de sécurité roule très lentement pour espérer relancer pour un tour. Mais il reste d’autres voitures à dédoubler, ce qui ne permettra pas de relancer la course.

Tour 53 : Le dernier tour se fait derrière la Safety Car, et le résultat est donc entériné d’une manière frustrante.

Arrivée : Verstappen gagne devant Leclerc et Russell, Sainz est quatrième devant Hamilton, Pérez qui signe le meilleur tour en course (+ 1 point), Norris et Gasly. De Vries marque ses premiers points en Formule 1 et égale le meilleur résultat de Williams cette année ! Zhou inscrit le point de la dixième place et Ocon termine à la porte des points, ce qui est le premier résultat blanc d’Alpine depuis 11 courses.

Pos.PiloteVoitureEcartArrêts
01 Max Verstappen Red Bull RBPT RB18 53 laps - 1h20m27.511s 2
02 Charles Leclerc Ferrari F1-75 +2.446 3
03 George Russell Mercedes W13 +3.405 2
04 Carlos Sainz Ferrari F1-75 +5.061 2
05 Lewis Hamilton Mercedes W13 +5.380 1
06 Sergio Perez Red Bull RBPT RB18 +6.091 2
07 Lando Norris McLaren Mercedes MCL36 +6.207 2
08 Pierre Gasly AlphaTauri RBPT AT03 +6.396 1
09 Nyck De Vries Williams Mercedes FW44 +7.122 1
10 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C42 +7.910 1
11 Esteban Ocon Alpine Renault A522 +8.323 1
12 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-22 +8.549 1
13 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C42 +1 lap 1
14 Yuki Tsunoda AlphaTauri RBPT AT03 +1 lap 2
15 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW44 +1 lap 2
16 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-22 +1 lap 2
17 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL36 DNF 1
18 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR22 DNF 2
19 Fernando Alonso Alpine Renault A522 DNF 1
20 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR22 DNF 0

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos