Formule 1

Vergne lorgne un retour en F1… mais dans un top-team seulement !

Il se montre exigeant, mais n’a reçu aucune offre à ce jour

Recherche

Par A. Combralier

17 juillet 2019 - 16:52
Vergne lorgne un retour en F1… mais (...)

Jean-Eric Vergne vient de remporter une deuxième campagne consécutive en Formule E, et ce nouveau titre lui a donné visiblement des idées. Dans la foulée de son titre obtenu à New York, JEV a confié qu’il songeait bien à faire son retour en F1… mais uniquement dans une écurie capable de se battre pour des victoires.

Déjà l’an dernier (voir notre article), le Français nous confiait être intéressé par un possible retour chez Toro Rosso, pour finir la saison. Désormais, il semble viser un peu plus haut que l’écurie de Faenza.

« S’il y a une opportunité dans une équipe qui a une bonne voiture, je pense que grâce à tout ce que j’ai appris ces dernières années, aux progrès que j’ai réalisés, ce serait juste de dire que je pourrais avoir une bonne chance en F1. Ou au moins, je tenterais volontiers le coup. »

JEV a-t-il déjà reçu une offre ferme d’une écurie de F1 ?

« Cette opportunité n’existe pas encore. Nous ne savons pas ce dont le futur sera fait. Mais ce pourrait être une option, une possibilité. De manière réaliste, je n’ai pas d’offre sur la table, ce n’est pas même une possibilité aujourd’hui. Mais les choses peuvent rapidement évoluer dans le sport auto, et il est toujours important d’être au sommet de votre forme à tout moment. »

« Il y a beaucoup de ‘si’ et d’hypothèses, mais je ne sais pas ce qui va arriver dans le monde de la F1, ou dans mon monde, en Formule E. Mais je pense que ma situation est formidable pour le moment. J’ai un bon contrat avec mon équipe DS Techeetah pour plusieurs années, c’est une équipe fantastique. Je sais qu’ils me donneront toujours une des meilleures voitures du plateau, et comme pilote, c’est ce que vous voulez. »

Mais si une écurie de pointe lui proposait un contrat, JEV envisagerait-il de quitter la formule électrique ?

« Probablement, oui. J’ai couru dans une écurie de milieu de grille plus jeune, et je comprends que c’est à ce moment que vous devez faire vos preuves. Mais à mon âge [29 ans], vous n’avez plus le temps pour ça. Cela ne m’intéresse pas de me battre pour la 8e ou 9e place, parfois pour des points, parfois pas. Je n’aimerais pas revenir à la situation que j’ai connue en F1. »

« Je suis beaucoup plus heureux en Formule E, à me battre pour des titres, des victoires, à être dans une écurie de pointe, dans un championnat qui grandit énormément. »

« Qui sait à quoi ressemblera la Formule E dans trois ans ? Je ne suis pas dans la pire des situations, bien sûr. »

« Si j’avais – et c’est un grand ‘si’ – une offre d’une écurie de pointe en F1, alors, je la considérerais vraiment, mais comme je l’ai dit, je n’ai encore rien reçu. »

Une des pistes a priori les moins farfelues mènerait vers Red Bull : JEV, ancien pilote de la filière, pourrait-il remplacer Pierre Gasly, en difficulté cette saison – même si sa dernière course à Silverstone fut très encourageante ?

« J’espère que Pierre, qui est un pilote très rapide – et je ne sais pas ce qui ne va pas pour lui en ce moment -, sera capable de renverser le cours des choses dans sa saison, et de commencer à mener la vie dure à Max Verstappen » a conclu JEV, pour lever toute ambiguïté sur ses ambitions sur le baquet de Pierre Gasly.

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less