Formule 1

Une nouvelle écurie en F1 ? Todt attend encore un projet solide…

Il se dit ouvert à la possibilité d’avoir 12 équipes, si elles sont compétitives

Recherche

Par A. Combralier

11 décembre 2019 - 11:56
Une nouvelle écurie en F1 ? Todt (...)

Après la validation du règlement 2021, et notamment des budgets plafonnés, par les écuries, Chase Carey s’était félicité d’avoir rendu la F1 plus saine financièrement, et ainsi potentiellement plus attractive pour de nouveaux entrants. Cependant, le patron de la FOM disait préférer « la qualité à la quantité ».

Une 11e équipe est la bienvenue, à condition qu’elle soit compétitive. Les projets Campos F1 et Panthera Asia, qui ont fait l’objet de rumeurs récemment, ont pu se sentir viser.

Jean Todt, le président de la FIA, ne tient pas un discours différent : 12 équipes seraient préférables en F1, mais pas à n’importe quel prix. L’ancien patron de Ferrari se met d’ailleurs à la place de ses anciens homologues directeurs d’écurie : une équipe en plus, cela veut dire moins de revenus pour chaque écurie.

« Je préférerais avoir 12 équipes. Mais de nouveau, je sympathise avec les équipes parce que si vous en avez 12, alors bien sûr, cela enlève de la valeur à chaque équipe. »

« Nous avons souvent des équipes voulant s’engager en F1 et sincèrement, nous n’avons jamais été convaincus par la solidité de ces équipes. »

« Mais si nous étions convaincus par une équipe, si une équipe solide voulait venir en F1, alors, je serais heureux personnellement d’avoir 11 puis 12 équipes en F1. »

12 équipes en F1 : et pourquoi pas plus encore, comme durant les premières années de la F1 notamment selon Todt ?

« C’est le bon chiffre pour organiser un championnat de F1. Cela dit, avec 10 équipes cela peut fonctionner. Si vous avez 10 bonnes équipes, compétitives, cela peut marcher. »

Le souvenir des trois écuries entrantes en 2010, HRT, Marussia-Manor et Caterham, toutes aujourd’hui disparues, continue de préoccuper la FIA et la FOM.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less