Formule 1

Un aileron avant endommagé a avorté la remontée de Sainz

Il a tout de même gagné 11 places

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 juillet 2019 - 11:02
Un aileron avant endommagé a avorté (...)

Carlos Sainz a connu une course intéressante en Autriche, avec un départ en 19e place et une arrivée en huitième position. L’Espagnol était parti pour viser la sixième place mais n’a pas pu attaquer Lando Norris et Pierre Gasly après avoir subi des dégâts sur son aileron avant.

"Je suis très, très satisfait et un peu surpris car nous avions un rythme sérieux" a déclaré Sainz. "Dès le départ, j’ai géré les gommes plutôt que de dépasser tout le monde lors des premiers tours. Je voulais créer un écart stratégique pour le dernier relais, car ma course allait de mieux en mieux avec notre dégradation pneumatique."

"Lors du second relais, j’étais juste très rapide, je pense même avoir signé le meilleur temps à un moment, et de là, c’était une voiture [dépassée] par tour dans le peloton, et tout à coup je suis revenu derrière Gasly et Lando, à raison d’une demi-seconde par tour. Alors que j’allais revenir à trois secondes de Gasly, l’aileron avant s’est cassé."

Il n’a aucune idée de ce qui s’est passé, mais il a finalement dû composer avec un Kimi Räikkönen revenu dans son sillage : "Je ne sais pas comment, je pense que je l’ai cassé sur un de ces vibreurs étranges, j’ai perdu beaucoup d’équilibre. J’ai perdu un déflecteur complet et j’ai dû sauvegarder ma huitième place, que j’ai failli perdre face à Räikkönen, mais j’avais encore du rythme."

Compte tenu de son rythme, Sainz n’a aucun doute quant au fait qu’il aurait rattrapé Gasly et Norris : "Je les aurais rattrapés. Les dépasser ? J’étais très bon sur les dépassements, mais on ne sait jamais. Plus vous avancez, plus il est difficile de dépasser."

"Mais j’avais un très bon rythme, je ne sais pas pourquoi. Je roulais dans les 1’08"5 et 1’08"6, et même [Max] Verstappen et [Charles] Leclerc n’étaient pas capable de me prendre un tour en fin de course car j’essayais de les garder derrière moi. J’aurais rattrapé [Norris et Gasly] au rythme où j’allais, mais on se saura jamais si j’aurais pu les dépasser."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less