Formule 1

Tsunoda veut y aller piano piano à Sotchi

Eviter les crashs, monter lentement en puissance

Recherche

Par Alexandre C.

22 septembre 2021 - 18:21
Tsunoda veut y aller piano piano à (...)

Yuki Tsunoda n’arrive toujours pas à trouver vraiment la confiance au volant de son AlphaTauri et malgré sa prolongation de contrat, annoncée juste avant Monza.

Ce « sursis » jusqu’à fin 2022 lui donne en tout cas un vrai bol d’air, que le pilote japonais apprécie à sa juste valeur pour le moment.

« Juste avant Monza, il a été confirmé que je resterai avec la Scuderia AlphaTauri l’année prochaine. Je suis évidemment heureux et reconnaissant envers l’équipe et Honda. »

Pour autant à Monza, Yuki Tsunoda était encore très loin de Pierre Gasly en qualifications, et englué dans le peloton le reste du temps...

« A Monza c’était vraiment dommage, car la performance de la voiture était déjà là depuis vendredi matin et ensuite surtout pour mon coéquipier en qualifications. J’ai trouvé le format Sprint assez difficile, en étant obligé de passer directement aux qualifications avec une seule session d’essais libres. Mais je pense avoir fait de bons progrès. »

Après une pause fraîcheur, le paddock F1 arrive à Sotchi : Yuki Tsunoda a-t-il enfin pu refaire le plein de confiance pour ce Grand Prix ?

« J’ai passé la plupart du temps après Monza en Italie, avec un peu de temps à l’usine, à part quelques jours dans le simulateur au Royaume-Uni et maintenant je suis prêt pour la prochaine course en Russie. À Sotchi, la plupart des virages sont à 90 degrés et très similaires les uns aux autres, donc vous devez avoir une bonne technique pour ces virages à 90 degrés ! De plus, vous avez besoin d’une voiture qui a une bonne motricité en sortie de virage pour avoir assez de vitesse sur les lignes droites qui les suivent. On a l’impression que c’est un circuit normal, mais c’est en fait plus un circuit urbain et donc l’évolution de la piste est massive pendant le week-end et l’effet des ailerons est assez énorme. »

« Je suis confiant que je peux y faire de bons résultats et continuer à progresser au cours d’un week-end de course. J’ai couru à Sotchi en Formule 3 et l’année dernière en Formule 2 et j’en garde un bon souvenir. J’ai pris la pole position et j’ai terminé deuxième dans la course principale. »

Pour trouver de la confiance, Yuki Tsunoda a adopté une nouvelle approche : ne pas foncer la tête baissée mais y aller prudemment, tour par tour, à pas feutrés...

« Je vais poursuivre mon approche pas à pas, en apprenant progressivement tout ce qui concerne la piste et le fonctionnement de la voiture. En fait, je ne suis pas inquiet au sujet de la voiture, car depuis le début de l’année, elle a montré un bon potentiel, en particulier lors des six ou sept dernières courses où nous avons régulièrement réalisé de bonnes performances. Je vais me concentrer davantage sur l’amélioration de mon pilotage et je suis impatient de vivre l’expérience de Sotchi pour la première fois dans une voiture de Formule 1. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less