Formule 1

Tsunoda admet qu’il s’est vu trop beau après Bahreïn

D’un trop-plein de confiance à un manque de confiance

Recherche

Par Alexandre C.

26 mai 2021 - 15:50
Tsunoda admet qu’il s’est vu trop (...)

Yuki Tsunoda avait fait quelque peu sensation lors du Grand Prix de Bahreïn, le premier de la saison, en signant une probante 9e place après une belle remontée. Mais depuis le rookie japonais a tout fait à l’envers ou presque, cédant sous la pression. Crash en Q1 à Imola, colères à la radio, rythme lent à Monaco, Portimao ou Barcelone : Yuki Tsunoda a par la suite déçu.

Pire il a même remis en question l’équité de son traitement chez AlphaTauri, se demandant si son AT02 était bien la même que celle de son coéquipier Pierre Gasly.

Depuis, Yuki Tsunoda, mis sous pression par Helmut Marko, a enclenché l’opération excuses et rédemption.

Il a tout d’abord avoué au podcast "Beyond the Grid" qu’il s’était sans doute vu trop beau après le premier Grand Prix, tombant de haut lors des épreuves suivantes. L’erreur des qualifications d’Imola est ainsi symptomatique de ce trop-plein de confiance.

« Pour être honnête, oui, je pense. Surtout à Bahreïn, j’ai été très, très bon, même si j’ai commis des erreurs... et même si j’ai été éliminé en Q2, j’ai quand même été bon le dimanche et j’ai obtenu un point dans la première course. Je pense qu’à partir de là, j’ai visé assez haut concernant mes attentes pour l’avenir. Surtout à Imola, la course suivante... Je visais même le top 5. Je pense que ça veut dire que je visais trop haut. »

« En qualifications [à Imola] j’ai essayé de faire un tour incroyable, un tour de rêve. Surtout en Q1, vous ne devez pas faire ce genre de choses en Q1. Mon adrénaline et ma motivation étaient comme ça et je suis allé dans le mur. Donc au début de l’année, j’attendais beaucoup de moi et je visais trop haut. »

Yuki Tsunoda est ainsi passé d’un trop-plein de confiance à un manque de confiance à Monaco : ce qui s’est vu puisqu’il a tapé le mur en EL2, mettant fin prématurément à sa séance. Là encore il ouvre la boîte à regrets et à excuses...

« C’est plutôt 50/50. Il y a certainement du travail à faire de mon côté aussi. Le problème principal, c’est que j’ai perdu pas mal de tours en EL2, donc j’ai perdu un peu de confiance par rapport aux autres voitures, et en qualifications, vous avez besoin de confiance. Donc c’était ma faute, c’était un problème de mon côté. Mais de l’autre côté, pour développer la voiture, les réglages n’étaient pas parfaits, donc je pense que je dois tout mettre en place pour l’avenir. »

Yuki Tsunoda regrette également sa stratégie : il était pardi en durs à Monaco, ce qui n’a pas payé.

« Monaco, c’était une semaine difficile, surtout en course. Quand nous avons décidé de la stratégie pour la course - prime ou soft - même si je dis que globalement ça n’a pas bien marché, je suis tout à fait d’accord avec ce que nous avons décidé parce que nous avions besoin de quelque chose de vraiment différent par rapport aux autres voitures pour avoir de bons points. Nous avions besoin de faire un peu un pari. »

« Mais ce pari n’a pas bien fonctionné. J’ai passé ma course derrière une autre voiture. Le rythme était assez correct, mais dans l’ensemble, le principal problème cette semaine était la performance en qualification, donc je pense qu’avec un peu de chance, ce problème de performance en qualification va être résolu à l’avenir pour avoir un meilleur résultat. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less