Formule 1

Toro Rosso a été impressionnée par les débuts d’Albon

Jody Egginton ne tarit pas d’éloges

Recherche

Par A. Combralier

23 février 2019 - 18:08
Toro Rosso a été impressionnée par (...)

Alexander Albon, contrairement à Daniil Kvyat ou d’autres rookies de cette année, n’a pu tester la Toro Rosso aux essais d’Abu Dhabi, l’an dernier. Il faisait donc ses véritables débuts au volant d’une F1 en ce mois de février.

Ces débuts ont été pour le moins chaotiques, avec un tête-à-queue au bout de quelques virages ! Mais par la suite, le Thaïlandais a rassuré son état-major, par sa fiabilité et sa constance.

Alexander Albon aura même réussi le deuxième temps le plus rapide de la semaine (derrière Nico Hulkenberg). De manière plus significative, il aura engrangé beaucoup d’expérience avec 268 tours dans la voiture.

Jody Egginton, le nouveau directeur technique de Toro Rosso en remplacement de James Key, a publiquement félicité son nouveau pilote pour ses débuts.

« Il n’avait pas conduit une F1 auparavant. Il a réalisé une quantité raisonnable de travail dans le simulateur. Vous pouvez imaginer que nous avions un ample programme dans le simulateur et il a passé beaucoup de temps avec nous. Le jour du tournage promotionnel, il a aussi fait du bon travail et il a été fantastique. »

« Mardi, c’était son vrai premier jour dans la voiture. Il sera d’accord avec moi pour dire que ce jour fut à la fois productif et plaisant pour lui. »

« Le tête-à-queue lors du tour d’installation a été, en partie, causé par l’ingénierie de la voiture. Ce n’était pas directement de sa faute pour être honnête. Dans le reste du programme, il a été formidable. Il a eu un ressenti rapide de la voiture, des conditions de piste et des pneus – et quand il froid, on sait que ce n’est pas facile. »

« A partir de là, il a rapidement gagné en confiance pour compléter son programme avec un bon nombre de tours. »

Le mérite de cette adaptation réussie revient aussi à Toro Rosso, poursuit Jody Egginton.

« Toro Rosso a l’habitude des jeunes pilotes. Ses progrès étaient exactement prévisibles. »

« Mais au bout du compte, il a coché chaque case et sur certains longs relais, surtout en pneus C2, il a vraiment fait un bon travail. Nous sommes vraiment satisfaits de lui. Son approche a été fantastique, il a surpassé mes attentes. »

« Les ingénieurs sont heureux, nous sommes vraiment excités de travailler avec lui. Il n’avait pas beaucoup roulé, seulement un peu à Misano [pour le déverminage] mais il a été vraiment bon jusqu’à présent. Nous sommes heureux et impressionnés. »

« C’est l’une des choses sympathiques avec Toro Rosso : vous travaillez avec de jeunes pilotes et les faites progresser. »

« Sa courbe d’apprentissage est encore importante mais la capacité des jeunes pilotes à apprendre rapidement et à progresser est vraiment impressionnante, donc nous sommes heureux pour le moment. »

Toro Rosso

expand_less