Steiner sur les accidents de Schumacher : ’Nous aurons une conversation sérieuse’

"Ce n’est tout simplement pas possible de continuer comme ça"

Recherche

Par Olivier Ferret

9 juin 2022 - 17:40
Steiner sur les accidents de Schumacher

Après Mick Schumacher, le directeur de l’équipe Haas F1, Günther Steiner a pris la parole à Bakou. Et il a confirmé que même si la VF-22 a pu être sauvée davantage que prévu (voir notre article précédent), il a aussi déclaré que l’équipe aura du mal à répondre à la demande de pièces de rechange causée par les accidents de Schumacher cette saison.

Interrogé à Bakou pour savoir si une répétition ce week-end serait un motif de discussions sérieuses avec son pilote, Steiner a répondu : "je dirais que oui."

"Nous aurons de toute façon une conversation sérieuse car à un moment donné, nous manquerons de pièces. Nous ne pouvons pas continuer à les fabriquer. Et c’est autant d’argent que vous jetez pour rien. Nous devons donc nous assurer qu’ici rien ne se passe parce qu’il y a le Canada juste après."

"Ce n’est tout simplement pas possible de continuer comme ça," ajoute Steiner. "Et il le sait. Il se crashe aussi contre un mur à un moment donné. Ce n’est pas non plus sain pour lui. De toute évidence, il veut marquer des points, et si vous vous crashez contre le mur, vous ne marquez pas de points."

"Il le sait, donc c’est comme mettre la pression et lui dire que tu ne devrais pas aller te crasher. Je ne fais pas ça. Je ne fais jamais ça. Parce que je pense qu’ils savent qu’ils ne devraient pas se crasher."

"Il se passe beaucoup de choses mais il n’y a pas de réponse simple. Nous devons voir comment nous allons de l’avant. Il y a beaucoup de choses que nous devons régler maintenant. C’est un sport qui est très compétitif. Et c’est facile de dépasser un peu sa limite, et tu fais de gros dégâts, surtout sur ce circuit, comme Monte Carlo, Djeddah, ici, Montréal en est un autre, Singapour, et il a juste besoin de s’adapter pour ne pas faire ce qui a été fait à Monte Carlo."

Suite au dernier accident, l’équipe n’a plus qu’un seul châssis de rechange disponible, qui n’est pas peint, et devra être finalisé pour être éventuellement utilisé ce week-end.

"Le châssis de Monaco est en cours de réparation. Le châssis n’est en fait pas beaucoup endommagé, mais il y a des carénages et des pièces collées, nous avons donc dû les remplacer."

"Mais il a été vérifié, la vérification d’intégrité normale mais tout va bien. Le moteur est également OK, la boîte de vitesses n’est évidemment pas OK. Et beaucoup d’autres parties ont dû être changées."

"Nous avons un 3e châssis pour la rotation et nous l’expédions ici. Mais si nous devons l’utiliser, il ne sera pas peint, il sera recouvert de stickers blancs."

Haas achète certaines de ses pièces à Ferrari, tandis que d’autres sont fabriquées par Dallara. Tous deux ont travaillé dur pour s’assurer que Haas arrive à Bakou prêt à courir.

"Dallara travaille jour et nuit alors nous avons des pièces de rechange ici pour que nous puissions continuer. L’argent est toujours un problème parce que vous devez payer, mais en fait, le problème était d’avoir suffisamment de pièces fabriquées parce que la production ne peut gérer beaucoup plus. Vous n’avez pas cinq moules, cela prend du temps."

"C’était donc un défi, mais Dallara a fait du bon travail. En ce qui concerne la suspension, Ferrari nous a aidés parce que nous manquons également de pièces de suspension et ils ne peuvent pas continuer à en faire indéfiniment."

Steiner a concédé qu’il était difficile de quantifier les impacts potentiels sur les évolutions à venir.

"Nous avons un budget, les crashs ne nous aident pas, mais vous ne pouvez pas le quantifier comme ça. Vous avez juste besoin d’essayer de faire des économies ailleurs. Alors vous essayez juste de faire votre mieux et essayez de courir pour tenir vos prévisions budgétaires."

"Il n’y a pas une seule chose qui doit être sacrifiée. Et nous sommes encore au début de la saison, donc vous pouvez toujours espérer que vous pourrez économiser ailleurs. Mais si ça continue comme ça, nous manquerons de temps pour faire ces économies."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos