Formule 1

Seidl espérait mieux pour McLaren après le départ

Un arrêt manqué, des pneus inadaptés...

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 octobre 2019 - 18:39
Seidl espérait mieux pour McLaren (...)

McLaren attendait certainement mieux du Grand Prix du Mexique après avoir verrouillé la quatrième ligne de la grille. Le départ s’est parfaitement bien passé, Carlos Sainz et Lando Norris occupaient les quatrième et sixième places, avant que tout ne s’effondre.

"Après plusieurs bons dimanches consécutifs, celui-ci ne s’est malheureusement pas passé comme prévu" regrette Seidl. "Nous n’avons pas pu continuer avec le bon rythme de course montré lors des deux journées précédentes, et nous devons analyser pour comprendre pourquoi."

"Cependant, après un départ solide, nous n’avons pas pu conserver les positions auxquelles nous avions débuté la course, nous avons reculé hors des points avec Carlos, dont le rythme a grandement chuté en pneus durs, et nous devons comprendre pourquoi."

Quant à Norris, il était derrière son coéquipier avant que son arrêt au stand ne se solde par une roue mal fixée, qui l’a obligé à être ramené à son emplacement pour qu’elle le soit. Il a finalement abandonné volontairement après une course gâchée.

"Du côté de Lando, après un bon départ, nous avons malheureusement eu un problème avec l’écrou lors de son arrêt" poursuit Seidl. "Notre politique est de jouer entièrement la sécurité et nous avons arrêté immédiatement la course pour vérifier et réparer, même si ça a ruiné sa course très vite."

"Plus tard, certains des paramètres de sa voiture étaient au-delà des limites, et nous avons décidé de faire abandonner la voiture pour éviter des dégâts plus importants. Merci à toute l’équipe, à Carlos et à Lando pour tout le travail effectué ce week-end. On va apprendre des erreurs et revenir plus forts."

Seul motif de satisfaction pour l’équipe, elle échappe à une sanction pour avoir relâché Norris avec une roue mal attachée. Après avoir étudié le timing de l’arrêt et le fait que McLaren a stoppé le Britannique rapidement, les commissaires n’ont pas pu prouver qu’il s’agissait bien d’un ’unsafe release’.

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less