Seidl : Deux équipes offraient des salaires incroyables à notre personnel

McLaren F1 demande à la FIA de sévir en cas d’infraction

Recherche

Par Paul Gombeaud

1er octobre 2022 - 14:38
Seidl : Deux équipes offraient des (...)

Alors que la FIA s’apprête à révéler le résultat de ses analyses sur les dépenses des écuries de F1 sur l’année 2021, première saison ayant accueilli les budgets capés, Andreas Seidl s’est dit surpris par les approches "agressives" de deux équipes pour tenter de recruter le personnel d’équipes rivales.

Ce weekend à Singapour, on apprenait que deux équipes auraient dépassé le plafond budgétaire fixé à 145 millions de dollars la saison passée, en l’occurrence Red Bull et Aston Martin F1, ce qui créait une sacrée polémique au sein du paddock.

Pour sa part, le directeur de McLaren F1 a déclaré que "nous n’avons aucun fait ni aucune preuve qu’il y ait réellement une infraction ou une tricherie, c’est pourquoi je veux faire un commentaire plus général."

"L’audit de la FIA, que nous avons nous-mêmes expérimenté au cours des 12 à 18 derniers mois, a été effectué de manière très approfondie et diligente. Je suis absolument convaincu que l’établissement des chiffres peut être fait de manière absolument correcte, ce qui se terminera avec des nombres comparables entre les différentes organisations. Ca, je n’en doute pas."

"Maintenant, il est très important qu’il y ait une transparence totale sur ce se qui se passe réellement, car il est évident que si quelqu’un dépense plus que le plafond budgétaire, ça lui confère un avantage en termes de performance."

"Deux équipes offraient des salaires et des avantages incroyables"

Seidl est ainsi surpris de voir que pendant que McLaren F1 devait licencier du personnel, d’autres équipes approchaient les membres de leur équipe avec des offres très intéressantes sur le plan financier.

"Nous avons une obligation envers notre personnel, du côté de la FIA comme du nôtre, car pour une équipe comme la nôtre, l’introduction des budgets capés signifiait que nous devions prendre des mesures sérieuses qui allaient affecter notre personnel. Nous avons dû licencier des gens, nous avons dû demander à nos employés d’accepter des réductions ou des gels de salaire, c’était vraiment sérieux."

"Et dans le même temps, il y avait, notamment en provenance de deux équipes, une embauche très agressive toujours en cours, elles offraient des salaires et des avantages au sein de l’entreprise incroyables et on se demandait tous comment c’était possible dans ce nouveau monde de la Formule 1, et notre personnel nous demandait si nous faisions les choses correctement de notre côté."

"C’est la raison pour laquelle nous souhaitons de la clarté sur ce sujet, car en fin de compte peut-être que nous avons raté quelque chose de notre côté, ou bien qu’il y a en effet eu tricherie, mais au moins nous aurons une explication claire quant au fait de savoir pourquoi certaines équipes pouvaient offrir des choses à notre personnel dont nous étions incapables."

Seidl se dit en faveur d’une lourde pénalité si ces deux équipes sont bien avérées coupables de dépassements des budgets plafonnés en 2021. Même s’il faut pour cela modifier un classement déjà établi l’année dernière.

"Le règlement financier est désormais aussi important que le règlement sportif ou le règlement technique. Il n’y a pas de différence. Il est très important que la FIA les contrôle correctement et applique des sanctions en cas d’infraction, même si cela affecte les résultats d’un championnat du passé."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos