Seidl admet avoir une ’responsabilité’ dans l’échec de Ricciardo

Le directeur de McLaren F1 revient sur la séparation

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 août 2022 - 16:58
Seidl admet avoir une 'responsabilit

Andreas Seidl s’est exprimé sur la rupture du contrat entre McLaren F1 et Daniel Ricciardo, qui interviendra au terme de la saison. Le directeur de l’équipe de Woking confirme que les discussions avec le PDG, Zak Brown, ont débuté il y a déjà plusieurs semaines.

"Ce n’est pas un secret que si vous regardez les 18 derniers mois de notre aventure ensemble, il est clair que nous n’avons pas atteint, malgré des moments forts comme la victoire à Monza, les résultats que nous voulions atteindre ensemble" a déclaré Seidl.

"C’est pourquoi nous avons eu beaucoup de discussions le mois dernier, Zak et moi-même, avec Daniel. Mais au final, nous devons reconnaître que nous n’avons pas réussi à le faire fonctionner, malgré toute l’implication de Daniel et de l’équipe, et malgré tous les efforts que nous avons tous fournis."

Seidl confirme que c’est McLaren qui a décidé de rompre le contrat avec Ricciardo : "C’est pourquoi nous avons pris la décision de faire un changement pour l’année prochaine et nous avons convenu avec Daniel de mettre fin au contrat de manière anticipée à la fin de cette année."

"Ce n’est clairement pas le résultat que nous recherchions tous, mais en même temps, il est important maintenant de nous concentrer sur les neuf prochaines courses ensemble et de tout donner à nouveau en tant qu’équipe."

"Daniel fera de même et essaiera de terminer notre relation sur une bonne note, ce qui sera important car nous sommes dans une lutte serrée avec Alpine, et nous voulons absolument revenir à la quatrième place dans le championnat des constructeurs."

"Nous avons essayé tout ce que nous pouvions"

L’Allemand reconnaît que tout le monde a fait le maximum pour que l’alliance fonctionne, sans succès : "Du côté de l’équipe, il y avait un engagement énorme et beaucoup d’efforts ont été faits pour que cela fonctionne."

"La même chose s’est produite du côté de Daniel et je pense qu’il est également clair que concernant les défis internes que nous avions, ou la situation interne, que nous ne donnons pas un commentaire en direct de toutes les conversations que nous avons."

"L’important pour moi, et c’est toujours la façon dont nous travaillons avec nos collègues ou employés, mais aussi avec nos pilotes de course, est d’avoir un dialogue ouvert, honnête et transparent en interne entre nous, ce que nous avons toujours eu."

"Nous avons essayé tout ce que nous pouvions des deux côtés ; malheureusement, nous n’avons pas pu faire en sorte que cela fonctionne. C’est évidemment ma responsabilité, en tant que responsable de l’équipe."

"Au final, c’est un travail d’équipe entre l’équipe et le pilote et c’est comme ça que je le vois. C’est une responsabilité partagée pour ne pas avoir réussi à le faire fonctionner."

Pas d’annonce d’Oscar Piastri à venir dans l’immédiat

Si Zak Brown a confirmé que "McLaren savait parfaitement ce qu’elle allait faire" après cette annonce, l’Américain n’a pas voulu prononcer le nom d’Oscar Piastri. Interrogé de manière plus subtile, Andreas Seidl a au moins livré une information : il ne faut pas s’attendre à une annonce ce week-end.

Seidl estime en effet qu’il était prématuré de discuter de tout risque potentiel en choisissant un débutant comme Piastri plutôt qu’un pilote expérimenté comme Ricciardo.

"Pour être honnête, je n’ai aucun intérêt à entrer dans cette comparaison pour le moment. Je vois où vous voulez en venir."

"Aujourd’hui, il s’agit de Daniel, et tout au long du week-end à Spa, il s’agira de Daniel. Nous voulons passer à autre chose. Daniel veut également avancer sur le sujet que nous avons annoncé aujourd’hui. Et concernant l’avenir, c’est quelque chose dont on parlera après."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos