Formule 1

Se passer de tout roulage le vendredi serait ’chaotique’ selon Russell

Réduire la durée des essais oui, mais...

Recherche

Par Olivier Ferret

20 octobre 2020 - 13:21
Se passer de tout roulage le vendredi

George Russell pense que la suppression des essais du vendredi s’avérerait "chaotique" si la Formule 1 choisissait d’introduire en permanence un format de week-end sur deux jours.

Le récent Grand Prix de l’Eifel a fourni à la F1 un essai imprévu d’un tel programme après qu’un épais brouillard au Nürburgring ait empêché tout roulage le vendredi.

Pour le prochain GP d’Émilie-Romagne à Imola, il y a une autre opportunité pour la F1 de tester un tel format, mais avec une demi-heure supplémentaire pour la séance d’essais du samedi matin par rapport à ce qui s’est passé en Allemagne.

Tout en appréciant les avantages et les inconvénients, Russell a mis en garde contre une absence totale de roulage le vendredi, suggérant plutôt de réduire le temps d’entraînement accordé aux équipes par rapport aux quatre heures actuelles des trois Libres.

"Je ne pense pas que nous devrions abandonner complètement le vendredi, mais trois libres et quatre heures de roulage, c’est trop. Deux séances seraient bien," estime Russell.

"Si nous abandonnions complètement le vendredi, ce serait un peu chaotique parce que nous n’avons pas le retour pour déterminer le bon refroidissement de la voiture, pour choisir les bonnes écopes de frein pour trouver la bonne température dans les pneus et trouver le bon niveau d’appui."

Russell pense cependant qu’une réduction des séances d’essais sur un week-end de deux jours offrirait des opportunités supplémentaires à tout le monde en F1, car les équipes et les pilotes prennent plus de risques pour optimiser les performances. Le Britannique s’attendrait alors à ce que l’ordre soit un peu plus bouleversé.

"De mon point de vue personnel, j’ai apprécié le format sur deux jours, j’ai apprécié le défi," ajoute Russell.

"Cela offre des opportunités car c’est un peu plus l’inconnu pour tout le monde. Je suppose que cela dépend du risque que vous aimeriez prendre avec votre équipe parce que vous n’avez pas le temps de tester pour en être sûr."

"Mais le niveau est si élevé en Formule 1 que les gens ne font pas souvent d’erreurs. La raison en est en grande partie parce que nous nous entraînons beaucoup."

"Peut-être qu’au Nürburgring, les voitures sont tombées un peu plus en panne parce que nous n’avons pas eu de roulage le vendredi pour qu’elles aient exactement les bons niveaux de refroidissement et ceci et cela. Et les pilotes ont fait plus d’erreurs."

F1 - FOM - Liberty Media

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less